[Eleveurs]stop?

Ouvert par lait Gi team, 25 décembre 2011

Mar 27 Déc 2011 16:26 #61

[quote=seguim]


 


disons que pato est comme toi, il aime bien provoquer


 


au lieu de mo gratuite , utilisons mo à bas coûts


que tu le veuilles ou non, la mo la moins couteuse en elevage, c'est celle du boss : tres stable dans la durée,peu malade, en général peu exigeant en congés payés, peu exigeant sur sa remuneration horaire et sur la remuneration de ses actions


[/quote]


 


Et un bistrot où

An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Image
Mar 27 Déc 2011 16:53 #62

Bonjour lait gi time.Je ne suis pas à ta place mais je voudrais quand même intervenir sur ton post.Tu dis que vous êtes tous les 2 passionnes par les vl et la genetique.Je pense qu'avec 500000L de lait pour un couple il y a moyen de gagner sa vie .500000Lde lait c'est en gros 60vl et la suite consacre toi à ce que vous aimez , à votre passion et degage tes 170ha de scop.La passion des vl je l'ai et crois moi elle fait avancer contrairement à ce que disent certains qui à mon avis sont devenus producteurs de lait par l'operation du saint esprit(je suis assez d'accord avec ce que dit DAIRY).Mais donnez vous les MOYENS (permis de construire refuses il faut connaitre les raisons de ces refus et y remedier)A 40ans  ça vaut vraiment le coup de se bouger pour sa passion c'est une chance d'être producteur de lait par passion. BONNE CHANCE

Mar 27 Déc 2011 17:20 #63

[quote=michel29]


Bonjour lait gi time.Je ne suis pas à ta place mais je voudrais quand même intervenir sur ton post.Tu dis que vous êtes tous les 2 passionnes par les vl et la genetique.Je pense qu'avec 500000L de lait pour un couple il y a moyen de gagner sa vie .500000Lde lait c'est en gros 60vl et la suite consacre toi à ce que vous aimez , à votre passion et degage tes 170ha de scop.La passion des vl je l'ai et crois moi elle fait avancer contrairement à ce que disent certains qui à mon avis sont devenus producteurs de lait par l'operation du saint esprit(je suis assez d'accord avec ce que dit DAIRY).Mais donnez vous les MOYENS (permis de construire refuses il faut connaitre les raisons de ces refus et y remedier)A 40ans  ça vaut vraiment le coup de se bouger pour sa passion c'est une chance d'être producteur de lait par passion. BONNE CHANCE


[/quote]


+1


C'est vrai que déléguer les céréales c'est une bonne idée. Pour 300 E/Ha/an tu as des volontaires équipés pour te faire du bon boulot. Tu as plus de temps pour tes animaux et tu diminues fortement ta chage d'investissement et frais méca . Je suis en individuel sur 320 000 L et 90 de Scop, aujourd'hui je délègue quasi intégralement les céréales. Cela évite les coups de bourre et permet d'être un peu plus dispo pour les animaux et pour l'aménagement des bâtiments.

Mar 27 Déc 2011 17:44 #64

[quote=lait Gi team]


ouh là non !!le petit canon est et reste virtuel!!! je voulais juste dire que tt comme au troquet ,l'ecran aide à se confier...et puis si j'ai choisi d' écrire dans ce quartier du forum c'est parce que j'imaginais bien que quelques collègues éleveurs ne comprendraient pas notre position...


 


alors oui notre structure est viable pour un couple.nous sommes en rythme de croisière maintenant mais aprés avoir bcp galéré.justement...et si on devait revivre des moments difficiles parce que le lait connaitrait une forte baisse,et si on devait changer un tracteur,si un de nous tombait malade.?...et si et si...on ne fait pas lemonde avec des si mais je crois qu'il faut se poser les bonnes questions,autour de nous des collègue sjeunes s'en vont aprés avoir trimé,avec beaucoup de fierté... comme dit dinguounet.il faut peut etre avoir le courage d'arreter les frais mm si cela donne mal au ventre et mm si on est passionné par nos vl .cim61,ce n'est pas une impression,on insemine, accouple,flush pour la TE ,beaucoup de suivi,velleité de sortir en concours un jour!;;;chaque naissance est une joie mm si ma femme ne dort pas qd une vl ou une genisse doit veler ou qd qq une est malade ou qu'elle pleure pdt 2 jours d'avoir perdu une bete.


 


dingounet j'avais pensé à l'elevage de genisse en plus des cereales.cela permetrait à ma femme de continuer à avoir un rapport avec les animaux qu'elle affectionne.


 


mono on est plutot ds ton secteur (enfin large)


 


ds ts les cas merci de donner vos avis.chacun à ses propres convictions,sa propre experience,ses propores ressentis...dans notre cas on est malheureux comme les pierres de devoir abandonner ou se résigner mais que ce soit en association ou seul l'investissement tant financier que personnel est pharaonique pour ce que le metier nous rapporte en retour.sans rentrer dans les details techniques ...quelqu'un disat plus haut qu'on a perdu trop de temps et je suis d'accord.on aurai du aujour'dui avoir remboursé une bonne partie d'aun batiment fonctionnel qui ne nous aurait pas fatigué et demotivé comme aujourd'hui.le cap est dificile à passer !


[/quote]


 


de l'autre côté de l'eau comme on dit  ?


Effectivement de ton côté les échanges doivent être difficile à faire ce n'est pas du monde arrangeant , de notre côté aucun soucis pour ça , cela se restructure en échange au fur et à mesure que d'autres arrêtent .


Nous arrêtons le lait pour les mêmes raisons que toi .Salle de traite vétuste à revoir , matériel de traite HS , mise au norme difficile à faire , il faut emmener l'eau loin donc canaliser , la salle de traite complètement décalée du reste à 200 mètres de la stabu pour cause de voisinage ,nous n'avions à l'époque accepté de déplacer que les animaux pour éviter trop de frais . Nous avons 10 ans de + et plus d'enfants à charge .Perso cela m'est bien égal d'arrêter les laitières au contraire cela me permettra de faire plein d'autre chose que je ne faisais plus faute de temps .Pour mon mari c'est beaucoup plus difficile à accepter même si depuis deux ans tout est croisé en limousin , non pas forcément par passion du lait parce que nous avons également des allaitantes donc il y a toujours des vaches mais pour le côté financier .Ce n'est pas une décision facile à prendre , moralement il faut s'y préparer . On calcule en facteur temps , le lait c'est 5 heures par jour à deux personnes donc 10 heures de dégagées qui permettront dans un premier temps de consacrer plus de temps aux allaitantes ou il y a du gain à faire en s'en occupant mieux , nous avons également des chevaux ou là aussi il y a du gain à faire en y consacrant plus de temps .Perso j'envisage sur ce temps de reprendre le jardinage , de faire un peu de volaille fermière (on a un petit abattoir pas loin qui accepte que les gents viennent avec leurs caisses ) et consacrer un peu plus de temps éventuellement à de la vente directe on fait en gros 3 bêtes par an , on pourrait en faire plus .


La décision vous appartient , mais il ne faut pas attendre que les problèmes de santé vous rattrapent , les périodes de découragement sont difficile à vivre et on a qu'une vie .Mon mari a commencé à mieux accepter l'arrêt du lait avec la perte de notre beau frère à 56 ans d'une crise cardiaque ,  il sait dit que c'était vraiment trop c-on de travailler comme des malades pour en arriver là !


 


bonne chance !

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mar 27 Déc 2011 18:06 #65

[quote=Dairy]


 


ouh  la , le  grand  vizir  est e n  train  de  m'en  vouloir  ou  quoi????


Fils  a papa?????


Arrete  de  fumer  Patogaz!!! 


Bah  oui, ca  al'air d e  te  faire  ch  ier  que  je  puisse  prendre  des  vacances??  d'un  coté  tu  critiques  le  systeme  laitier  car  "nous s ommes  esclaves  de  l'industrie  laitiere, nous s ommes  esclaves  de  la  vilaine  FNPl  qui  cherche a  tout  prix  a baisser  le  prix  du  lait", et  quand quelqu'un  annonce  qu'il  prend  des  vacances  c'est  un  fainéant  qui  profite  honteusement  de  la  main  d'oeuvre  gratuite  de  ses  parents!!!! C'est  bien  cela  ton  raisonnement???


Meme s i  je  n'ai  pas  a me  justifier, sache  quand  meme  que  mes  parents  partent  également, et  eux  aussi  font  des  voyages, sache  également  que    quand  je  pars  de  la  ferme, nous  faison  appel  au  service  de  remplacement, payé  par  nous, pas  par  la  vilaine  FNSEA!!!!!


 


Alors a pres  que  ca  te  chiffone  en  annoncant  que  170  ha  de  scop, que  c'est  un  un  simple  mi-temps, la  peut  etre q ue  ca  te  vexe, mais  oui  c'est  la  réalité  des  choses!!!!! un  voisin  est s eul, pas   d'ouvrier, gere  un  petit  300  ha  de  scop  et  avec  le  matos  d'aujourd'hui, je  t'assure  qu'il  n'est  pas  débordé  et  qu'il    sera  le  premier a  sauter  sur  des  ha  qui s e  liberent..lui  et  bien  d'autre.



[/quote]


 


bô non grenouille chérie et adorée , j'ten veux pô , simplement tu vas vite à tirer deux traits sur une situation , c' est pas si simple , je connais des gars qui galèrent avec 100 ha de scop seuls , tu vas trop vite à schématiser , après , mon chauffeur et moi avons semé 972 ha en 2011 à deux , donc tu vois , ton plein temps avec 340 ha , il est pulvérisé  !!!!


mais je crois que tu vas trop vite à juger les situations de l' un qui ne sont pas les situations de l' autre


 


pour les vacances , tu fais comme tu veux , mais c' est pareil , ta situation te permet d' avoir un oeil familial pendant ton absence , et encore une fois tu vas trop vite à généraliser , pour toi tout est simple , EBE sur produit 50 % , bravo , si je te disais combien je donne à la MSA ça te causerait des insomnies , mais je garderai la somme pour mes propres insomnies !!!!


continue à rêver à la nouvelle zélande en europe et à t' exprimer sans fautes en anglais (en français je dirai : peut mieux faire et je suis gentil) mais je crois qu'il y a une partie de toi qui rêve d' un ailleurs et une autre partie qui a du mal à suivre l' évolution locale  , c' est pourquoi je me suis permis cette remise sur rails


 


après , que tes parents partent en vacances alors qu'ils sont retraités , c' est peut être un peu normal , pense à les remercier un peu plus souvent de la masse de travail qu'ils t' offrent en bons parents qu'ils sont , je déplore que tu n' en parles d' ailleurs pas plus (on dirait que ça te fait honte ????) c' est un bonheur d' avoir ça et je pense que c' est aussi un bonheur pour eux de pouvoir continuer l' oeuvre de leur vie en t' aidant


voilà , petit recentrage du grand calife qui a comme les autres des défauts , le petit calife peut continuer à distribuer les sucettes et les coups de bâton , mais qu'il ne s' oublie pas dans la distribution  !!!


 


salut my dear frog of shit country !!!!!!

Mar 27 Déc 2011 18:18 #66

[quote=@lm]


 


 


Et un bistrot où


[/quote]



avec quel interet ?


 

Mar 27 Déc 2011 20:26 #67

[quote=patogaz]


 


 


bô non grenouille chérie et adorée , j'ten veux pô , simplement tu vas vite à tirer deux traits sur une situation , c' est pas si simple , je connais des gars qui galèrent avec 100 ha de scop seuls , tu vas trop vite à schématiser , après , mon chauffeur et moi avons semé 972 ha en 2011 à deux , donc tu vois , ton plein temps avec 340 ha , il est pulvérisé  !!!!


mais je crois que tu vas trop vite à juger les situations de l' un qui ne sont pas les situations de l' autre


 


pour les vacances , tu fais comme tu veux , mais c' est pareil , ta situation te permet d' avoir un oeil familial pendant ton absence , et encore une fois tu vas trop vite à généraliser , pour toi tout est simple , EBE sur produit 50 % , bravo , si je te disais combien je donne à la MSA ça te causerait des insomnies , mais je garderai la somme pour mes propres insomnies !!!!


continue à rêver à la nouvelle zélande en europe et à t' exprimer sans fautes en anglais (en français je dirai : peut mieux faire et je suis gentil) mais je crois qu'il y a une partie de toi qui rêve d' un ailleurs et une autre partie qui a du mal à suivre l' évolution locale  , c' est pourquoi je me suis permis cette remise sur rails


 


après , que tes parents partent en vacances alors qu'ils sont retraités , c' est peut être un peu normal , pense à les remercier un peu plus souvent de la masse de travail qu'ils t' offrent en bons parents qu'ils sont , je déplore que tu n' en parles d' ailleurs pas plus (on dirait que ça te fait honte ????) c' est un bonheur d' avoir ça et je pense que c' est aussi un bonheur pour eux de pouvoir continuer l' oeuvre de leur vie en t' aidant


voilà , petit recentrage du grand calife qui a comme les autres des défauts , le petit calife peut continuer à distribuer les sucettes et les coups de bâton , mais qu'il ne s' oublie pas dans la distribution  !!!


 


salut my dear frog of shit country !!!!!!


[/quote]


je  ne  juge  surtout  pas la  situation  de  lait gi  team, chacun    a ses  propres  raisons, son  propre  historique, mais   faut  pas  tomber  dans  la sinistrose non  plus.500000 l  pour  un  couple,  désolé  mais  on  peut  gagner sa  vie, surtout  quand  je  lis q ue  LGT  insémine, parle  de  TE, de  génétique  et  d'une  épouse  passionnée  par  l'élevage!!!!!


Apres, ne  compare  pas  l'élevage  et  un  scopeur, c'est d eux  mondes  trés  different.Je  le  repete  tres  souvent: en  scop, tu  rajoutes  1  metre  et q uelques  chevaux  au  tracteur  par  100  ha  a faire e t  ca  passe.Celui  que  je  parlais  ne  fait  pas  que s emer: il  moissonne  lui  meme.....et  tout  le  reste.En  élevage  tu  as  des  palliers, chose  qui  n'existe  pas  en  scop (ou a lors a  une  tres  grande  échelle), tu  peux  aggrandir  ta  salle de  traite: passer  d'une  deux  5   aune  deux  fois  10, tu  ne  diviseras  pas  par  deux  ton  temps d e  travail, et  le  travail  de  surveillance  des  chaleurs, des  vélages: ca  c'est  une  tres  grosse  limite....(et  tout  le  reste!)


 


Autre  précision, mon  pere  n'est  pas e n  retraite, mais  bien a ctif  et  on a  chacun  50 ù  des  parts !!!!! Il  n'est  pas   en  retraite  comme  tu  le  dis.


Concernant, la  Nouvelle  Zélande  et  compagnie, désolé, meme  si  ce  n'est  pas  transposable a  100 % je  epnse  que  la  façon  de  conduire  leur  fermes, leurs  élevages  donne  un autre  regard  sur  ce  qui  se  passe  chez  nous. Quand  je  vois des  jeunes, 20 a ns  qui  ont  du  mal  a partir  en  dehors  de  leur  canton, je  trouve  cela  triste, surtout  a  notre  époque. A  mon  niveau, mon  expérience  à  l'étranger  a  été  pour moi  bien  plus  formateur  que  ma  formation scolaire, surtout  qu'en  6/7  mois  j'ai  mieux  appris  l'anglais  qu'en  8  ans  d'apprentissage.


Pour  mes  fautes  d'orthographes, oui  efefctivemment  j'en fais: l'anglais  est  beaucoup  plus  cohérent  que  la  grammaire  française!


It's  not  shit, it's  clay it's  one  of  the  reason  of  my  name.......I'm  a  real   Brayon,, proud  of  it.

Mar 27 Déc 2011 20:36 #68

[quote=boyboy]


 


Dairy je ne sais pas combien te rapporte ta ferme !!!!!mais je ne crois pas qu'il  y ai beaucoup de ferme laitiere qui gagne 2500€ /m pour 70h /S sans compter le cogitage nocturne .En 2009 c'etait plus souvent 850€ et même moin pour certain .Ta vue nombrilique de l'activité n'apporte rien ,elle est même la cause des malheurs du systéme .Il y a autre chose dans la vie que la passion des vaches ,l'ouvrier qui fait 35h il lui reste 35h pour s'éclater dans une autre passion c'est toute la différence  .


J'ai été dans le questionnement de Laitgetime à partir de 45 ans et je peut dire que c'a ne s'ameliore pas avec le temps qui passe ,sans suite ,la passion ne suffit pas à atténuer la pression que ce métier engendre surtout si les moyens financier ne viennent pas compenser la perte du capital physique ,le nier est déja malhonnete.Aucune situation n'est identique et je crois que les contraintes spécifique de Laitgetime (permis de construire refusé)lui on déja fait prendre un retard qui ne sera pas récupérable ,ce n'est pas du à ses compétences mais c'est les yacnous  qui en sont la cause (ils font référence pour les critéres d'équilibre de rentabilité )la MO gratuite n'etant pas comptabilisé,ils font donc le jeu du systéme qui compresse les prix avec ces références en établissant (le Salaire Minimum Garanti du Meilleur)


 


[/quote]


Excuse  moi, d'etre  "nombrilique", mais  oui  je  gagne  plus  qu'un  SMIC, et  heureusement!!!!!!!


Pour  ta  vue  sur  les  "35 heures", as  tu  travaillé  a  l'extérieur  pour  dire  cela????


Les  35  heures, tu  as  deux  catégories: ceux  qui  font  effectivemment  35  heures  et q ui  gagne  péniblement  le  SMIC, aprés, désolé  mais   si  tu  veux  gagner  plus, c'est  pas    en  bossant  35  heures.


Combien  d'ouvriers, d'agent  de  maitrise  font  bien  plus  que  35  heures???? Beaucoup, et  c'est  la  réalité  des  choses.


Quand  on a  tjs  été  dans  le  milieu a gricole, je  pense  que  l'on  s'imagine  beaucoup  de  choses  sur  le  monde  "ouvrier, le  monde  des  35  heures".Dans  certaines  entreprises, il  y a  beaucoup  de  pressions, on  est   a la  merci  d'un  petit  chef, parfois  des  ambiances  de  boulot  exécrables, on  passe 1, 2  heures  (voir  plus)  dans  les  transports, on  subit  les  greves etc  etc, mais  a  part  cela  vous  etes  aux  "35  heures"!!!!!!


Chacun  sa  vie, chacun  ses  choix, moi je  ne  regrette  pas  mon  choix, j'aime  mon  métier, j'apprend  plein  de  trucs, j'ai  un  travail  varié, on  travaille  avec  du  vivant, au  fil  des  saisons, et  je  vis s ur  mon  lieu  de  travail....bref 

Mar 27 Déc 2011 21:07 #69

il faut faire attention avec "la passion " .La passion est une prison dont il faut savoir s'échapper . Il faut être à l'aise dans ce que l'on fait , se sentir bien mais pas plus .


 

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mar 27 Déc 2011 21:09 #70

 Dairy : 


 J'ai visité en Californie une ferme de 4500 laitières ----


125 000 L / jour 


39 travailleurs en tout dont 2 vétérinaires , un comptable et tous à 6 fois 6 h / semaine 


soit 3200 l / jour par personne


 T'as encore des gains de productivité à faire 


Complété le 27/12/2011 à 20:13 :

 salle de traite : 


2 deux fois 20 à 4hommes ( entre 9 mn 10 et 9 mn 40 par groupe de 20)+ un homme pour "ventiler" les arrivées )  et chaque traite individuelle enregistrée 

Mar 27 Déc 2011 21:13 #71

"il faut faire attention avec "la passion " .La passion est une prison dont il faut savoir s'échapper . Il faut être à l'aise dans ce que l'on fait , se sentir bien mais pas plus ."


 


Oui et non. Je me souviens du juge canadien au Space 2010. Quelqu'un peux remettre le lien? Il faut de la passion pour ce métier.


Après c'est vrai qu'il ne faut pas en être esclave non plus!

Mar 27 Déc 2011 21:17 #72

" Dairy : 


 J'ai visité en Californie une ferme de 4500 laitières ----


125 000 L / jour 


39 travailleurs en tout dont 2 vétérinaires , un comptable et tous à 6 fois 6 h / semaine 


soit 3200 l / jour par personne


 T'as encore des gains de productivité à faire 




Complété le 27/12/2011 à 20:13 :


 salle de traite : 


2 deux fois 20 à 4hommes ( entre 9 mn 10 et 9 mn 40 par groupe de 20)+ un homme pour "ventiler" les arrivées )  et chaque traite individuelle enregistrée "


 


Est ce qu"il gagne bien leur vie?


Dairy dit qu'il faut être efficace et rentable. Je connais des céréaliers avec 300 ha et qui font face seul sans problème.


 

Mar 27 Déc 2011 21:31 #73

 Ma visite remonte à septembre 2008: le système semble parfaitement au point et je sais qu'il continue aujourd'hui 


Pensez que le chef de 67 ans est arrivé en 1962 les mains dans les poches ------et dirige maintenant avec 2 enfants 


 Au vu de la taille , les charges sont au minimum ( un poste de traite pour 56 vaches par exemple soit 80 pour 4500 vaches ))


Complété le 27/12/2011 à 20:34 :

 avec 300 ha pour un homme seul en céréales , le résultat est le même qu'à 150 car la méthode change ( semis direct sous couvert )

Mar 27 Déc 2011 21:49 #74







 






stop?


« Méfiez-vous d'une personne trop compétente, elle risque de manquer d'humanité. »


(Anonyme)

An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Image
Mer 28 Déc 2011 10:41 #75

[quote=seguim]


 



avec quel interet ?


 


[/quote]


Où encore,

An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Image
Mer 28 Déc 2011 13:41 #76

[quote=Dairy]


 


Excuse  moi, d'etre  "nombrilique", mais  oui  je  gagne  plus  qu'un  SMIC, et  heureusement!!!!!!!


Pour  ta  vue  sur  les  "35 heures", as  tu  travaillé  a  l'extérieur  pour  dire  cela????


Les  35  heures, tu  as  deux  catégories: ceux  qui  font  effectivemment  35  heures  et q ui  gagne  péniblement  le  SMIC, aprés, désolé  mais   si  tu  veux  gagner  plus, c'est  pas    en  bossant  35  heures.


Combien  d'ouvriers, d'agent  de  maitrise  font  bien  plus  que  35  heures???? Beaucoup, et  c'est  la  réalité  des  choses.


Quand  on a  tjs  été  dans  le  milieu a gricole, je  pense  que  l'on  s'imagine  beaucoup  de  choses  sur  le  monde  "ouvrier, le  monde  des  35  heures".Dans  certaines  entreprises, il  y a  beaucoup  de  pressions, on  est   a la  merci  d'un  petit  chef, parfois  des  ambiances  de  boulot  exécrables, on  passe 1, 2  heures  (voir  plus)  dans  les  transports, on  subit  les  greves etc  etc, mais  a  part  cela  vous  etes  aux  "35  heures"!!!!!!


Chacun  sa  vie, chacun  ses  choix, moi je  ne  regrette  pas  mon  choix, j'aime  mon  métier, j'apprend  plein  de  trucs, j'ai  un  travail  varié, on  travaille  avec  du  vivant, au  fil  des  saisons, et  je  vis s ur  mon  lieu  de  travail....bref 


[/quote]Je cotoie suffisament le monde salarié pour connaitre toute les disparités de situation .Certe dans la multitude certaine ne sont pas trés enviable ,mais beaucoup reste malgré tout dans un rapport ,horaire,salaire,responsabilité,sécurité ,trés correcte .Je parle pour le monde salarial rural que je connais .Il s'est fortement dégradé depuis peu ,je le reconnais ,la rareté du travail provoque un éloignement qui devient lourd .


Ce que je dénonce c'est que les PL se revendique "chef d'entreprise" en se donnant des objectifs de salaires comparatif minimaliste .La passion du métier en est bien souvent le pretexte et l'entretenir est l'erreure que je dénonce .La responsabilité financiere,les compétences,l'astreinte,de ce métier aurait du faire évoluer l'ambition et la revendication  de revenus et permettre des revenus à des équivalences supérieur pour les meilleurs et minimal horaire pour les moins bon .


J'avais un salarié et mes exigences de revenu étaient autres que l'équivalence de mon salarié .C'est l'érosion progressive du maintien de cette différence qui ma rendu inacceptable le prix à payer de cette passion malgré l'effort constant de modernisation et de productivité .En additionnant la perte de liberté et de contraintes des années 2004-2005 l'acceptabilité du minimum dépassait le prix de ma passion

Mer 28 Déc 2011 13:57 #77

[quote=Dairy]


 


je  ne  juge  surtout  pas la  situation  de  lait gi  team, chacun    a ses  propres  raisons, son  propre  historique, mais   faut  pas  tomber  dans  la sinistrose non  plus.500000 l  pour  un  couple,  désolé  mais  on  peut  gagner sa  vie, surtout  quand  je  lis q ue  LGT  insémine, parle  de  TE, de  génétique  et  d'une  épouse  passionnée  par  l'élevage!!!!!


Apres, ne  compare  pas  l'élevage  et  un  scopeur, c'est d eux  mondes  trés  different.Je  le  repete  tres  souvent: en  scop, tu  rajoutes  1  metre  et q uelques  chevaux  au  tracteur  par  100  ha  a faire e t  ca  passe.Celui  que  je  parlais  ne  fait  pas  que s emer: il  moissonne  lui  meme.....et  tout  le  reste.En  élevage  tu  as  des  palliers, chose  qui  n'existe  pas  en  scop (ou a lors a  une  tres  grande  échelle), tu  peux  aggrandir  ta  salle de  traite: passer  d'une  deux  5   aune  deux  fois  10, tu  ne  diviseras  pas  par  deux  ton  temps d e  travail, et  le  travail  de  surveillance  des  chaleurs, des  vélages: ca  c'est  une  tres  grosse  limite....(et  tout  le  reste!)


 


Autre  précision, mon  pere  n'est  pas e n  retraite, mais  bien a ctif  et  on a  chacun  50 ù  des  parts !!!!! Il  n'est  pas   en  retraite  comme  tu  le  dis.


Concernant, la  Nouvelle  Zélande  et  compagnie, désolé, meme  si  ce  n'est  pas  transposable a  100 % je  epnse  que  la  façon  de  conduire  leur  fermes, leurs  élevages  donne  un autre  regard  sur  ce  qui  se  passe  chez  nous. Quand  je  vois des  jeunes, 20 a ns  qui  ont  du  mal  a partir  en  dehors  de  leur  canton, je  trouve  cela  triste, surtout  a  notre  époque. A  mon  niveau, mon  expérience  à  l'étranger  a  été  pour moi  bien  plus  formateur  que  ma  formation scolaire, surtout  qu'en  6/7  mois  j'ai  mieux  appris  l'anglais  qu'en  8  ans  d'apprentissage.


Pour  mes  fautes  d'orthographes, oui  efefctivemment  j'en fais: l'anglais  est  beaucoup  plus  cohérent  que  la  grammaire  française!


It's  not  shit, it's  clay it's  one  of  the  reason  of  my  name.......I'm  a  real   Brayon,, proud  of  it.


[/quote]  you are clay-man and i 'm mister oats !!!!!! 


 


bon , allez on rigole gentiment , garde bien ton papa et tu verras quand malheureusement il ne sera plus avec toi , combien il t' aura aimé , aidé , comment il aura développé plein de choses pour toi


 


l' important , ce n' est pas de remercier quand ils ne sont plus là , l' important c' est d' être reconnaissants , maintenant , quand ils sont avec nous , tu penseras à moi plus tard

Mer 28 Déc 2011 14:04 #78

[quote=michel29]


Bonjour lait gi time.Je ne suis pas à ta place mais je voudrais quand même intervenir sur ton post.Tu dis que vous êtes tous les 2 passionnes par les vl et la genetique.Je pense qu'avec 500000L de lait pour un couple il y a moyen de gagner sa vie .500000Lde lait c'est en gros 60vl et la suite consacre toi à ce que vous aimez , à votre passion et degage tes 170ha de scop.La passion des vl je l'ai et crois moi elle fait avancer contrairement à ce que disent certains qui à mon avis sont devenus producteurs de lait par l'operation du saint esprit(je suis assez d'accord avec ce que dit DAIRY).Mais donnez vous les MOYENS (permis de construire refuses il faut connaitre les raisons de ces refus et y remedier)A 40ans  ça vaut vraiment le coup de se bouger pour sa passion c'est une chance d'être producteur de lait par passion. BONNE CHANCE


[/quote]


pour allez plus loin dans les suggestions il faudrait le point de vue de madame

Mer 28 Déc 2011 14:30 #79

à mon avis , le mieux est de faire un état de la situation sans complaisance , avec une colonne plus et une colonne moins


il faut réunir les intervenants familiaux et leur demander leur avis (épouse , enfants ) et il faut surtout faire une prjection de la situation à 10 voir 15 ans


 


de là peut naitre un projet fou ou alors une prise de conscience que ça va coincer , seulement après cet exament vous prendrez votre décision


je suis souvent décrié par mes positions un peu ronflantes , en fait c' est juste pour vérifier votre potentiel de réaction , votre capacité de réagir , de vous indigner de monter à l' arbre , et je suis bien triste de voir que beaucoup d' entre vous sont totalement résignés (à part la grenouille brayonne qui a les caractéristiques d' un explosif instable )


de nos jours , quand on veut faire passer une mesure impopulaire , on commence par en parler , ensuite on analyse les réactions et seulement après on passe à l' acte , le drâme , c' est qu' en agriculture , il n' y a jamais de réaction , donc tout passe


je pense encore vous secouer un peu en fonction de mon temps libre , histoire de voir si ça évolue dans le bon sens


pour lait gi team , légitimement , la décision n' appartient qu' à vous , faites bien l' analyse du pour et du contre , pour le cas d' un projet associatif , il y a des critères supplémentaires à examiner , prenez bien le temps de le faire


bonnes fêtes de fin d' année à tous

Mer 28 Déc 2011 15:27 #80

quel dommage que franck59 ne se soit pas déplacé pour écouter les conseillers financiers la semaine derniére,


je sais que ce qui suit n'aura aucune valeur puisque c'est moi qui l'écrit mais c'est pourtant ce qu'ils ont expliqué :


- en commerce, il faut augmenter le taux de marge commerciale au risque de diminuer le chiffre d'affaires pour les secteurs les moins bons


- pour les secteurs de production, il suffit de maitriser ses volumes de production


il suffit de regarger les industriels qui l'ont tres bien compris, par exemple : engrais


c'est si simple que personne ne veut y croire


Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut