[Eleveurs]Groupama de mauvaise foi

Ouvert par ROKO, 24 décembre 2011

Page 1 sur 1
Sam 24 Déc 2011 17:07 #1

J'ai ete victime d'un accident du travail  en aout 2009 , un tiers ma ecraser une jambe  en me roulant dessus avec un telescopique ( le tiers :un salarie d'une coop ou je livrais mes cereales) Hospitalise d'urgence ,et 90jrs d'arret de travail qui auraient du etre double  et que j'ai refuse pour des raisons economique ; a tord ou a raison,?   Mon remplacement sur l'exploitation  a ete assure par un voisin agriculteur  et l'augmentation quotidienne du temps de travail de mon associe qu'il a bien fallu que je remunere ; La loi BADINTER s'appliquant  a mon cas  , l'assureur du tiers responsable donc Groupama doit m'indemniser du prejudice economique et corporelle subit . Ces derniers,pas plus que le responsable  de la coop ou le salarie  ne ce sont  inquiete pour le fonctionnement  de mon  entreprise , de plus le materiel de la coop n'etait pas en   regle  par rapport a la legislation du travail, je n'ai pas inquiete personne  a mon grand regret aujourd'hui. Groupama a tous les elements pour m'indemniser  : rapport  medicaux  rapport du centre comptabilite. ,leurs reponses sont assez simple :j'ai bien  attendu  jusqu' a maintenant  donc je peux encore bien attendre  ; je ne suis pas leur client   alors  ils ne comprennent pas" mon insolance " a reclamer mon du" et  enfin ils paieront ce qui leur semblera le plus juste et non pas ce que je reclame car je n'ai qu'a adherer a leur services de remplacement !   (seremor)                     Encore  une organisation agricole  pleine de bon sens , qui n'a pas  envie de Democratie                             Moralite ; si vous etes victime d'un accident  a responsabilite d'un tiers  prenez de suite un Avocat  S'il s'agit de GROUPAMA prenez en  au moins 2 !


 PS ; tout le monde sait que si les fonds de pensions ne viennent pas au secours de Groupama en 2012 ils perdront leur statut d'assureur et que des victimes comme moi  nous n'auront plus qu'a aller nous servir chez   les  administrateurs  qui eux sont  tres bien  remunere et qui ont la main generalement assez  lourde  chez les petits copains quand il y a  sinistre ( souvent l'un d'entre  eux m'expliquait quand on a des doutes on paie on ne veut pas d'histoire, bien sur des sommes a plusieurs centaines de milliers d'euros, mais moi pas  client ne reclamant  a peine 10000 euros  alors .........! )

Sam 24 Déc 2011 17:34 #2

Même pour leurs adhérents, ils ont du mal à comprendre que, quand nous devons payer quelqu'un pour faire le boulot à notre place 365j/an, même en faisant appel au service de remplacement, cela représente plus que le résultat de la ferme...


Et ils en tirent des conclusions peu flatteuses  pour notre entreprise, conclusions qu'ils se dépêchent d'oublier quand il s'agit de parler cotisations  .


 


Leur point faible, comme tu le dis, c'est qu'ils n'aiment pas trop le déballage public.


Une petite action concertée auprès des deux compagnies concernées avec des collègues, syndicats locaux et, éventuellement administrateurs locaux, avec canard local invité si il le faut, cela constitue un argument persuasif et accélérateur de dossier, quitte à ce que ton assureur consente à te faire une avance de fonds. De plus, une avance, c'est ce qui les motive le plus pour défendre leur dossier.


Bon courage


 


P.S.: tu aurais pu poster sur le forum général au lieu de venir au bar. C'est plein de piliers de bar, "Chez Jamel"

Sam 24 Déc 2011 19:12 #3

les temps sont durs pour cerise!!!

Lun 26 Déc 2011 18:39 #4

Merci  du conseil , pour une petite action  avec la presse , j'avais fait part la semaine derniere au directeur  du siege departementale  que j'envisageais d'invite des collegues  et la presse  a venir m'aider a recuperer mon due    ;de sa reponse collerique(et de sa couleur faciale qui est passee au violet ) il en est sorti que sous une telle menace il s'engageait a faire le maximun pour que je ne perçoive  RIEN  !! Alors maitenant  je ne sais plus trop comment faire,

Lun 26 Déc 2011 19:03 #5

ROKO dans tous ces cas litigieux faut faire le petit ,moi je crains que maintenant tu attendes un sacré bout de temps ,soit que tu retournes en conciliateur avec tes excuses (même si elles devraient être de la partie adverse) et esperer un geste de leur part sinon tu seras plus vite fatigué de l'histoire qu'eux (eux qui changeront dans le temps et à chaque fois çà repars pour un tour)


de plus partir en judiciaire pour 10 000 euros ,tu es mort d'avance

Lun 26 Déc 2011 19:50 #6

si j'ai bien compris, t'es pas à groupama.


moi, je suis à groupama, et j'ai une assistance juridique dans un de mes contrats, bon je sais plus lequel, et je sais pas s'ils sont trés doués, je n'en n'ai jamais eu besoin.


moi, je me retournerais vers mon assurance,à eux de prendre contact avec groupama, et à se débrouiller, entre marchands de tapis, ils devraient arriver à s'entendre.


 


 

Lun 26 Déc 2011 20:21 #7

existe t'il un systeme qui couvre la totalité d'un remplaçant. le systeme sérémor ,couplé à une assurance accident    ne suffit pas à couvrir  100% du remplaçant .  sachant qu'il faut pour remplacer un exploitant plus d'un salarié . vivie les 35h sauf à cotisé du montant de son résultat ,peut etre que la ça passeraitpour avoir été arrété plusieurs fois , à chaque fois j'ai repris le taf contre l'avis du toubib. suis crésus

Lun 26 Déc 2011 23:21 #8

[quote=Cyrus]


si j'ai bien compris, t'es pas à groupama.


moi, je suis à groupama, et j'ai une assistance juridique dans un de mes contrats, bon je sais plus lequel, et je sais pas s'ils sont trés doués, je n'en n'ai jamais eu besoin.


moi, je me retournerais vers mon assurance,à eux de prendre contact avec groupama, et à se débrouiller, entre marchands de tapis, ils devraient arriver à s'entendre.


 


 


[/quote]


 


tout à fait !! contact ton assurance juridique , entre escroc ,ils vont de comprendre !!! 

Ven 30 Déc 2011 16:23 #9

[quote=ROKO]


Merci  du conseil , pour une petite action  avec la presse , j'avais fait part la semaine derniere au directeur  du siege departementale  que j'envisageais d'invite des collegues  et la presse  a venir m'aider a recuperer mon due    ;de sa reponse collerique(et de sa couleur faciale qui est passee au violet ) il en est sorti que sous une telle menace il s'engageait a faire le maximun pour que je ne perçoive  RIEN  !! Alors maitenant  je ne sais plus trop comment faire,


[/quote]


Tu as touché le point faible. Il te reste à exploiter le filon. Tu peux mettre un peu d'huile  pour lui éviter de paraître capituler en rase campagne (à l'image de la pommade qu'a su mettre la fnil auprès de la fnpl avant de lui faire signer la capitulation de chatodin sous l'oeil attendri de bruno). Ne va pas tout de suite à la conclusion : garde la pour la sortie ! Et assure tes arrières auprès des collègues qui t'accompagnent, des fois qu'ils auraient soif trop vite. On trinquera en sortant !


Bonne négo 


Complété le 30/12/2011 à 15:30 :

Ceci dit, c'est auprès de ton assureur qu'il faut faire monter la pression, et éventuellement auprès de ta coop ou de son président. A eux de se dém erder avec la compagnie adverse !

Ven 30 Déc 2011 17:39 #10

en fait c 'est plutot ta coop qui est responsable de l'accident, donc ton assurance via ton assistance  juridique devrait se tourner vers la coop et pas directement vers l'assureur du tiers.


Soit tu negocies avec ta coop soit vos assurances respectives negocient entres elles? non.


Tu n avais pas d' IJ  personel??  en plus de l'aaexa ??


meme si je concois tu as droit a un prejudice.

Sam 31 Déc 2011 00:24 #11

Non je n'avais pas d' I J  je n'avais pas plus de protection juridique a titre professionnel ;je l'avais simplement a titre privé a ma grande surprise ( j'avais tellement confiance dans mon assureur que je n'avais pas lu toutes les petites lignes  du contrat ) si bien que je me  retrouve seul  face a groupama , la coop; elle; se defend d' y etre assurée ,si bien que tout cela tourne en rond D'un point de vu  juridique  c'est a moi  de justifier de mon prejudice,  J ai rencontré  des avocats pour d'autres dossiers ,  je leur ai fait part de mon probleme, ainsi les reponses sont unanimes  devant une procedure juridique : je suis sur de gagner  , mais le resultat ne sera  obtenu guère avant 10ans et en plus j'aurai les frais de procedure  a avancer de plusieurs milliers d'euros   Alors je commence a perdre patience  surtout vu leur situation financiere " ce qu'il me doive  a sans doute due  servir a acheter de la dette en Grece ou en Irlande " Me payer aurait ete un meilleur placement  voir investissement puisque je n'etais pas client.

Sam 31 Déc 2011 14:46 #12

ROKO ,relis ce que je t'ai écrit le 26 decembre


que la procédure peut durer 10 ans ,oui,c'est sur; tant que l'un peut payer et faire obstuction,demander des nouvelles expertises ect ... et être sur de gagner ,(on pourra tjs prouver que tu devais pas être là à ce moment là ,ect ..)si tu as eu comme tu le dis à faire à des avocats tu dois savoir de quoi il en retourne et bien sur qui'ls vont d'assurer que tu dois gagner ,encore un nouveau dossier ( pigeon à plumer en vif)


négocie (même au minimum )avec les responsables des assurances et fini -en au plus vite.


bonne année 2012

Mar 3 Jan 2012 07:12 #14

Le Ministère a aussi été sensible à l'information selon laquelle Groupama adresse aux agriculteurs et apiculteurs dont ceux de l'Aude, un avenant d'assurance à signer, leur signifiant qu'ils ne couvrent pas les risques de contamination OGM.


 


www.lindependant.fr/2012/01/02/la-conf-et-les-faucheurs-recus-au-ministere,101974.php

An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Image

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut