[OGM]Mensonge ici Vérité au delà

Ouvert par bocaorne, 06 décembre 2011

Lun 24 Sep 2018 19:43 #802
Et lá pour la deuxiéme
https://www.nature.com/articles/srep39328
Etude Multiomics qui révèle une stéatose hépatique non alcoolique chez le rat après une exposition chronique à une dose ultra-faible d'herbicide Roundup
L'altération de la fonction hépatique due à de faibles doses d'herbicides à base de glyphosate (GBH), qui sont pertinentes pour l'environnement, reste un sujet discutable et non résolu. Auparavant, nous avons montré que les rats administrés pendant 2 ans avec 0,1 ppb (dilution équivalente à 50 ng / L de glyphosate; apport quotidien de 4 ng / kg de poids corporel / jour) présentaient des signes d’atteinte hépatique / changements biochimiques dans l'urine et profilage du transcriptome. Nous présentons ici une étude multiomique combinant des analyses hépatiques du métabolome et du protéome pour obtenir des informations supplémentaires sur la pathologie induite par Roundup. Les protéines significativement perturbées (214 sur 1906 détectés, q <0,05) ont été impliquées dans le métabolisme des organonitrates et la β-oxydation des acides gras. Les perturbations protéomiques reflétaient la prolifération, la stéatose et la nécrose des peroxysomes. L'analyse du métabolome (55 métabolites modifiés sur 673 détectés, p <0,05) a confirmé les conditions lipotoxiques et le stress oxydatif en montrant une activation des systèmes d'élimination des radicaux libres du glutathion et de l'ascorbate. De plus, nous avons trouvé des altérations de métabolites associées à des signes d'hépatotoxicité tels que les γ-glutamyl dipeptides, les acylcarnitines et les dérivés de la proline. Dans l'ensemble, les perturbations du métabolome et du protéome ont montré un chevauchement substantiel avec les biomarqueurs de la stéatose hépatique non alcoolique et son évolution vers la stéatohépatose et confirment ainsi le dysfonctionnement hépatique résultant d'une exposition chronique à une dose extrêmement faible de GBH. Nous avons trouvé des altérations métaboliques associées à des signes d'hépatotoxicité tels que les γ-glutamyl dipeptides, les acylcarnitines et les dérivés de la proline. Globalement, les perturbations du métabolome et du protéome ont montré un chevauchement substantiel avec les biomarqueurs de la stéatose hépatique non alcoolique et sa progression vers la stéatohépatite et confirment ainsi le dysfonctionnement hépatique résultant d'une exposition chronique à une dose extrêmement faible de GBH. Nous avons trouvé des altérations métaboliques associées à des signes d'hépatotoxicité tels que les γ-glutamyl dipeptides, les acylcarnitines et les dérivés de la proline. Dans l'ensemble, les perturbations du métabolome et du protéome ont montré un chevauchement substantiel avec les biomarqueurs de la stéatose hépatique non alcoolique et son évolution vers la stéatohépatose et confirment ainsi le dysfonctionnement hépatique résultant d'une exposition chronique à une dose extrêmement faible de GBH.
Lun 24 Sep 2018 20:02 #803
trouspinette a écrit:
Tout d'abord il faut savoir que si vous analysez la composition en éléments nutritifs de divers grains extraits d'un lot de grains de la même variété présent dans une benne.Il est très rare de trouver des teneurs/taux identiques en éléments nutritifs pour chaque grain de chaque lot de la même variété sortant d'un champ.
...
Toujours concernant ces rigolotes études.
https://geneticliteracyproject.org/2018/09/24/how-anti-gmo-research-is-manufactured-challenging-two-seralini-lab-studies-that-fueled-renewed-safety-concerns-over-gmos-and-glyphosate/


Ces études absolument ''rigolotes'' montrent que les nutriments du mais OGM sont dégradés voire toxiques, que les rats qui en bouffent á dose homéopathique ( de RoundUp) ont le foie qui part en vrille ... mais y a pas de problème aucun danger parce que vous nous expliquez que ce n'est pas Monsanto qui á choisi les grains témoins de référence non-OGM ni établis le protocole pour valider les conclusions préconcues et auxquelles devrait se rendre tout scientifique adepte de la vérité-vraie écrite en sous-main á la Trouspi&Co :dingue
Mar 25 Sep 2018 12:28 #804
Miloux11 a écrit:
Et lá pour la deuxiéme
https://www.nature.com/articles/srep39328
Etude Multiomics qui révèle une stéatose hépatique non alcoolique chez le rat après une exposition chronique à une dose ultra-faible d'herbicide Roundup
L'altération de la fonction hépatique due à de faibles doses d'herbicides à base de glyphosate (GBH), qui sont pertinentes pour l'environnement, reste un sujet discutable et non résolu. Auparavant, nous avons montré que les rats administrés pendant 2 ans avec 0,1 ppb (dilution équivalente à 50 ng / L de glyphosate; apport quotidien de 4 ng / kg de poids corporel / jour) présentaient des signes d’atteinte hépatique / changements biochimiques dans l'urine et profilage du transcriptome. Nous présentons ici une étude multiomique combinant des analyses hépatiques du métabolome et du protéome pour obtenir des informations supplémentaires sur la pathologie induite par Roundup. Les protéines significativement perturbées (214 sur 1906 détectés, q <0,05) ont été impliquées dans le métabolisme des organonitrates et la β-oxydation des acides gras. Les perturbations protéomiques reflétaient la prolifération, la stéatose et la nécrose des peroxysomes. L'analyse du métabolome (55 métabolites modifiés sur 673 détectés, p <0,05) a confirmé les conditions lipotoxiques et le stress oxydatif en montrant une activation des systèmes d'élimination des radicaux libres du glutathion et de l'ascorbate. De plus, nous avons trouvé des altérations de métabolites associées à des signes d'hépatotoxicité tels que les γ-glutamyl dipeptides, les acylcarnitines et les dérivés de la proline. Dans l'ensemble, les perturbations du métabolome et du protéome ont montré un chevauchement substantiel avec les biomarqueurs de la stéatose hépatique non alcoolique et son évolution vers la stéatohépatose et confirment ainsi le dysfonctionnement hépatique résultant d'une exposition chronique à une dose extrêmement faible de GBH. Nous avons trouvé des altérations métaboliques associées à des signes d'hépatotoxicité tels que les γ-glutamyl dipeptides, les acylcarnitines et les dérivés de la proline. Globalement, les perturbations du métabolome et du protéome ont montré un chevauchement substantiel avec les biomarqueurs de la stéatose hépatique non alcoolique et sa progression vers la stéatohépatite et confirment ainsi le dysfonctionnement hépatique résultant d'une exposition chronique à une dose extrêmement faible de GBH. Nous avons trouvé des altérations métaboliques associées à des signes d'hépatotoxicité tels que les γ-glutamyl dipeptides, les acylcarnitines et les dérivés de la proline. Dans l'ensemble, les perturbations du métabolome et du protéome ont montré un chevauchement substantiel avec les biomarqueurs de la stéatose hépatique non alcoolique et son évolution vers la stéatohépatose et confirment ainsi le dysfonctionnement hépatique résultant d'une exposition chronique à une dose extrêmement faible de GBH.
>>>Déjà si vous tentez d'essayé seulement 2 minutes de soulever votre chape idéologique.
Vous constaterez que les pays dans lesquels des animaux sont nourris avec des PGM RR ou (et) autres il n'y a aucun problème sanitaire constaté pouvant justifier par des faits concrets/factuels/observables vétérinaires les propos anxiogènes de monsieur Séralini et al.
https://www.nature.com/articles/s41598-018-21284-2
Cette étude peux éventuellement vous aider à comprendre (je suis toujours optimiste).
Dans la composition des grains les différences statistiquement significatives peuvent être attribuées à un effet génétique variétal (c'est d'ailleurs souvent ainsi sans la transgenèse) combiné à un effet environnement.L'outil d'amélioration (la transgenèse) n'est pas la cause de cela.
https://link.springer.com/article/10.10 ... 018-1329-9
Autrement:
Désolé mais ils n'ont absolument rien montré/démontré auparavant.Bien au contraire !
Cette étude rigolote a été retoquée à juste titre à cause de ces très, très nombreux biais inadmissibles/honteux souvent évoqués.
Aussi, grand seigneur monsieur Séralini et ses fans ont demandé avec insistance de faire des études sur 2 ans afin de vérifier.Cela en respectant le cadre des BPL normée OCDE afin de ne pas avoir de biais disqualifiant d'office l'étude. (http://www.oecd.org/fr/env/ess/essais/s ... tiques.htm)
Choses qui a été faites par 3 équipes différentes de chercheurs, 3 études.Bref, 15 millions d'Euros pour démontrer ce qu'il savait pertinemment (son étude n'a aucune valeur scientifique).Poubelle !
Sachez quand même (ou ignorez le volontairement afin de satisfaire votre fanatisme) que monsieur Séralini sait pertinemment que ces études à un moment donné ne peuvent pas/jamais passer une évaluation scientifique sérieuse normée.
http://alerte-environnement.fr/2018/07/ ... -seralini/
Aussi le/leur but principal/réel n'est pas du tout d'apporter des éléments de preuve afin d'obtenir un consensus scientifique en tant que tel mais ainsi de créer délibéremment un permanent bruit de fond anxiogène orchestré anti-OGM.
-Cela afin de soutenir les anti voulant s'appuyer (enfin) sur quelque chose ressemblant à une "démarche scientifique".
-Cela afin de faire plaisir à leurs sponsors du business "bio" et influencer ainsi fallacieusement les consommateurs et tous ceux qui fort logiquement doutent/ne savent pas et/ou ne veulent pas savoir pour x raisons/convenances.
Bref, le résultat de ces études (3) (GRACE et G-TwYST au plan européen et GMO90+ en France) demandées avec insistance par monsieur Séralini et ses fans est:
Toutes sans exception arrivent à la m^me conclusion: il n'y a aucun problème.Toutes ! Aucun problème !
C'est à dire:
-Aucun risque potentiel n'a été identifié au cours de la caractérisation moléculaire initiale ou dans les analyses compositionnelles, phénotypiques et / ou agronomiques de NK603. Les données de G-TwYST issues d'études sur des animaux à 90 jours et à long terme n'ont pas non plus identifié de risques potentiels et confirment donc le résultat des analyses initiales (réalisées par Monsanto et évaluées par l’EFSA en 2003).

-Il ne sert à rien d'utiliser des études d'alimentation à long terme qui sont coûteuses et ne donnent pas de nouvelles données.

-Les tests sur les fonctions immunitaires se sont également révélés négatifs : le maïs transgénique NK603 n'a pas affecté les fonctions immunitaires testées dans deux études.

-Aucun effet détecté sur la cancérogénicité

-Une étude combinée de toxicité chronique et de cancérogénicité avec le maïs GM NK603 à un taux d'inclusion de 33% dans l'alimentation a été réalisée. Aucun effet toxicologiquement pertinent lié au maïs OGM NK603 ou au maïs OGM NK603 traité avec Roundup n'a été observé.
Source:http://www.marcel-kuntz-ogm.fr/

https://eldorhaan.wordpress.com/2018/07 ... ulation-2/
http://www.lafranceagricole.fr/actualit ... 79270.html
http://www.lefigaro.fr/sciences/2018/07 ... preparee.p
Mar 25 Sep 2018 12:32 #805
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:
Tout d'abord il faut savoir que si vous analysez la composition en éléments nutritifs de divers grains extraits d'un lot de grains de la même variété présent dans une benne.Il est très rare de trouver des teneurs/taux identiques en éléments nutritifs pour chaque grain de chaque lot de la même variété sortant d'un champ.
...
Toujours concernant ces rigolotes études.
https://geneticliteracyproject.org/2018/09/24/how-anti-gmo-research-is-manufactured-challenging-two-seralini-lab-studies-that-fueled-renewed-safety-concerns-over-gmos-and-glyphosate/


Ces études absolument ''rigolotes'' montrent que les nutriments du mais OGM sont dégradés voire toxiques, que les rats qui en bouffent á dose homéopathique ont le foie qui part en vrille ... mais y a pas de problème aucun danger parce que vous nous expliquez que ce n'est pas Monsanto qui á choisi les grains témoins de référence non-OGM ni établis le protocole pour valider les conclusions préconcues et auxquelles devrait se rendre tout scientifique adepte de la vérité-vraie écrite en sous-main á la Trouspi&Co :dingue
>>>Écrire n'importe quoi faute de mieux en casant "Monsanto" et en insinuant par défaut et dépit n'est pas un comportement très sérieux.
Les auteurs de ce débunkage ne travaillent pas pour le décrété vilain diabolique Monsanto comme faute de mieux vous voulez fallacieuisement l'insinuer.
Dennis Eriksson: Department of Plant Breeding, Swedish University of Agricultural Sciences, Alnarp, Sweden
Klaus Ammann: institute of Plant Sciences, University of Bern, Bern, Switzerland
Bruce Chassy: Department of Food Science and Human Nutrition, University of Illinois, Urbana, USA
Aakash Chawade: Department of Plant Breeding, Swedish University of Agricultural Sciences, Alnarp, Sweden
À nouveau:
Déjà si vous tentez d'essayé seulement 2 minutes de soulever votre chape idéologique.
Vous constaterez que les pays dans lesquels des animaux sont nourris avec des PGM RR ou (et) autres il n'y a aucun problème sanitaire constaté pouvant justifier par des faits concrets/factuels/observables vétérinaires les propos anxiogènes de monsieur Séralini et al.
Que dalle !
Et bien sûr, les protocôles (BPL) doivent être strictement respectés si vous désirez vous appuyer sur des études sientifiques sérieuses/recevables/fiables et surtout toutes reproductibles (c'est l'important pour obtenir un éventuel consensus) pour vérification/évaluation des résultats/conclusions.
Afin de satisfaire votre escalade d'engagement anti-agriculture Conv/OGM libre à vous de refuser cette évidence/ce bon sens concernant le bien fondé des BPL dans la pratique du travail/pour effectuer une étude scientifique digne de ce nom.
Désolé mais votre fanatique posture de dénialisme n'est pas du tout sérieuse.

À nouveau tous les biais sont expliqués ici:
https://www.nature.com/articles/s41598- ... N9Pg%3D%3D
https://geneticliteracyproject.org/2018 ... lyphosate/


Autrement:
Trouspi&Co(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculture Conv sont des demeurés/idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose; "Trouspi&Co"(sic).
Pathétique !
Mar 25 Sep 2018 13:01 #806
Vos commentateurs hilares sont des habitués du réseau de la Trouspi&Co , on retrouve notamment K.Ammann á publier réguliérement avec M.Kuntz sur le site de votre ami Henry Miller dont les écritures fantômes sur commande Monsanto ne sont plus á prouver.
https://www.huffingtonpost.fr/2017/10/04/comment-mosanto-a-triche-pour-faire-publier-des-etudes-favorables-au-glyphosate_a_23232180/
Mais si vous préférez une réponse technique aux commentaires , c'est lá dans Nature :
https://www.nature.com/articles/s41598-018-30751-9
L'avis exprimé par Eriksson et ses collègues ne reconnaît pas qu'il n'existe pas de modèles expérimentaux standard pour les investigations académiques impliquant des analyses omiques des cultures génétiquement modifiées et que le seul comparateur valable pour déterminer l'effet du processus de transgenèse est une variété quasi isogénique cultivée à la même heure et le même lieu, comme ce fut le cas dans notre enquête sur le maïs NK603. Eriksson ne reconnaît pas que la qualité des tissus hépatiques du rat dans notre étude de toxicité chronique sur Roundup n'a été ni remise en question ni qualifiée de inappropriée pour des recherches plus approfondies. De plus, Eriksson n'apprécie pas que les méthodes statistiques utilisées pour analyser la base de données sur la métabolomique du foie soient reconnues comme étant certaines des approches possibles. De plus, Eriksson néglige de mentionner que l'analyse protéomique des tissus hépatiques met en évidence les dommages structurels et fonctionnels causés par l'exposition au Roundup. Ainsi, nos résultats sont solides et les affirmations d’Eriksson et de ses collègues concernant les défauts expérimentaux ne sont pas fondées.et al . Sci Rep 8 (2018); https://doi.org/10.1038/s41598-018-30440-7 .
Mar 25 Sep 2018 19:32 #807
Miloux11 a écrit:
Vos commentateurs hilares sont des habitués du réseau de la Trouspi&Co , on retrouve notamment K.Ammann á publier réguliérement avec M.Kuntz sur le site de votre ami Henry Miller dont les écritures fantômes sur commande Monsanto ne sont plus á prouver.
https://www.huffingtonpost.fr/2017/10/04/comment-mosanto-a-triche-pour-faire-publier-des-etudes-favorables-au-glyphosate_a_23232180/
>>>Libre à vous de vous faire volontairement enfumer afin de satisfaire votre chimophobie sélective et vos lubies idéologiques en ressortant constamment les mêmes âneries/sornettes des journalistes militants anti-agriculture Conv/OGM.
Âneries/sornettes déjà évoquées dans ce topic: topic-264589
http://imposteurs.over-blog.com/2017/11 ... irant.html
http://seppi.over-blog.com/2017/07/mons ... iques.html
http://seppi.over-blog.com/2017/10/le-m ... ibles.html
http://seppi.over-blog.com/2017/09/mons ... tinue.html
http://amgar.blog.processalimentaire.co ... e-plagiat/
http://amgar.blog.processalimentaire.co ... s-de-peur/

C'est très, très simple.
Afin que le contenu de vos propos ne reste pas comme d'habitude/toujours gratuit et arbitraire donc encore totalement farfelu.
Nouveau test;
Miloux11 pouvez vous fournir "les écritures fantômes sur commande Monsanto ne sont plus á prouver"(sic) de monsieur Miller et donc avec monsieur Kuntz concernant les évaluations des PGM ?

Mais si vous préférez une réponse technique aux commentaires , c'est lá dans Nature :
https://www.nature.com/articles/s41598-018-30751-9
L'avis exprimé par Eriksson et ses collègues ne reconnaît pas qu'il n'existe pas de modèles expérimentaux standard pour les investigations académiques impliquant des analyses omiques des cultures génétiquement modifiées et que le seul comparateur valable pour déterminer l'effet du processus de transgenèse est une variété quasi isogénique cultivée à la même heure et le même lieu, comme ce fut le cas dans notre enquête sur le maïs NK603. Eriksson ne reconnaît pas que la qualité des tissus hépatiques du rat dans notre étude de toxicité chronique sur Roundup n'a été ni remise en question ni qualifiée de inappropriée pour des recherches plus approfondies. De plus, Eriksson n'apprécie pas que les méthodes statistiques utilisées pour analyser la base de données sur la métabolomique du foie soient reconnues comme étant certaines des approches possibles. De plus, Eriksson néglige de mentionner que l'analyse protéomique des tissus hépatiques met en évidence les dommages structurels et fonctionnels causés par l'exposition au Roundup. Ainsi, nos résultats sont solides et les affirmations d’Eriksson et de ses collègues concernant les défauts expérimentaux ne sont pas fondées.et al . Sci Rep 8 (2018); https://doi.org/10.1038/s41598-018-30440-7 .
>>>Pas de souci, j'ai déjà lu la "réponse technique"(sic) sur les défauts de conception, de méthodologie et d'interprétation concernant l'étude de monsieur Séralini et al.
Uniquement des accusations à l'encontre de monsieur Eriksson: "il ne connait pas"-"il ne reconnait pas"-il n'apprécie pas"-il néglige".
Bref, comme d'habitude/toujours rien de surprenant avec cette réaction car cela ne pouvait pas être autrement.À chaque fois c'est toujours la même chose.
Dans son escalade d'engagement anti-OGM/glyphosate il ne peut pas/plus faire marche arrière.Comme vous, cela est devenu complètement impossible pour lui !
D'ailleurs pour le fun, imaginez 5 minutes monsieur Séralini avouer enfin ceci:
Bon OK, nous faisons tout ça afin d'entretenir en permanence un bruit de fond anxiogène/une paranoïa pour entre autres satisfaire le business du "bio" qui a décidé/décrété arbitrairement que les PGM sont d'office de méchantes plantes.
Bien sûr nous savons très, très bien que les PGM évaluées drastiquement (les 3 dernières évaluation le confirment) avant d'avoir une autorisation pour être cultivées ne posent pas de problème, même beaucoup moins que les autres plantes cultivées qui/car elles, ne sont pas/jamais évaluées pour avoir une autorisation avant d'être cultivées.
Concernant les évaluations:
https://www.toxicology.org/pubs/stateme ... _FINAL.pdf
https://academic.oup.com/toxsci/article ... 61/4675348

Alors concrétement, quels sont les faits constatés dans la vraie vie depuis que les PGM sont cultivées ety à chaque fois évaluées/réévaluées par toutes les agences de sécurité sanitaire dans le monde avant d'avoir une autorisation pour ^etre cultivées ?
D'ailleurs je vous rappelle que les 3 dernières évaluations souhaitées par monsieur Séralini et la mouvance anti concernant les maïs GM tant décriés/diabolisés invalident (encore/à nouveau) totalement ses rigolotes études.
Vous savez celles-ci:
http://recherche-riskogm.fr/fr/page/gmo90plus
https://www.g-twyst.eu/files/Conclusion ... -final.pdf
http://www.grace-fp7.eu/en/content/anim ... assessment

Et bien rien ! que dalle ! les évaluations confirment bien les faits !
Dans le monde aucun effet délétère/problème chez les animaux nourris avec des PGM ou des aliments contenant des PGM a été constaté malgré les catastrophes annoncées à l'aide de ces rigolotes études périodiques.Aucun !!!

Pour le fun;
https://jacqueshenry.wordpress.com/2014 ... en-france/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22155268
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25184846
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs ... /pbi.12798
http://www.rechercheriskogm.fr/sites/de ... ojets/2015



Autrement:
"du réseau de la Trouspi&Co"(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose; "du réseau de la Trouspi&Co"(sic).
Pathétique !
Mar 25 Sep 2018 21:05 #809
trouspinette a écrit:
Miloux11 a écrit:
Vos commentateurs hilares sont des habitués du réseau de la Trouspi&Co , on retrouve notamment K.Ammann á publier réguliérement avec M.Kuntz sur le site de votre ami Henry Miller dont les écritures fantômes sur commande Monsanto ne sont plus á prouver.
https://www.huffingtonpost.fr/2017/10/04/comment-mosanto-a-triche-pour-faire-publier-des-etudes-favorables-au-glyphosate_a_23232180/
...
Nouveau test;
Miloux11 pouvez vous fournir "les écritures fantômes sur commande Monsanto ne sont plus á prouver"(sic) de monsieur Miller et donc avec monsieur Kuntz concernant les évaluations des PGM ?


Vous êtes le seul á ne pas être au courant mais si vous y tenez, et comme vous ne savez pas lire en anglais :
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/glyphosate-ce-qu-il-faut-retenir-des-revelations-liees-aux-monsanto-papers_117118
Monsanto aurait pris contact avec le scientifique en février 2015, pour contrecarrer les travaux du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), concluant que le glyphosate est un "cancérogène probable" pour l'homme. Un cadre de l'entreprise a proposé le projet à Henry Miller, qui a accepté à condition de "partir d'un brouillon de haute qualité". Un "brouillon" qui sera publié presque comme tel sur le site internet de Forbes. Mais vous ne pourrez malheureusement plus lire cette tribune sur internet : suite à ces révélations, la magazine a supprimé de son site l'ensemble des articles signés par Henry Miller, avançant un conflit d'intérêts évident entre le travail du chroniqueur et ses liens avec Monsanto.
Ce qui ne gêne pas M.Kuntz et K.Ammann et Erikson qui vont en remettre une couche directement sur le siteWEB du plagiaire fantôme véreux, tiens comme par hasard ils y sont tous, vos commentateurs hilares.
http://www.henrymillermd.org/20554/a-plea-for-the-renewal-of-the-isbr

trouspinette a écrit:
...
Autrement:
Désolé mais ils n'ont absolument rien montré/démontré auparavant.Bien au contraire !
Cette étude rigolote a été retoquée à juste titre à cause de ces très, très nombreux biais inadmissibles/honteux souvent évoqués.

Tiens je ne savais pas que les études ''retoquées á juste titre'' pleine de '' biais inadmissible/honteux'' sont publiées et en ligne á http://www.nature.com qui est LA principales revue de parutions scientifique avec comité de lecture et validation par des pairs scientifiques.
Vous devez confondre avec ''http/www.le petit journal des passifs anonymes de la Trouspi&Co.lie '' Professeur.
Jeu 27 Sep 2018 13:23 #810
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:

Vous êtes le seul á ne pas être au courant mais si vous y tenez, et comme vous ne savez pas lire en anglais :
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/glyphosate-ce-qu-il-faut-retenir-des-revelations-liees-aux-monsanto-papers_117118
Monsanto aurait pris contact avec le scientifique en février 2015, pour contrecarrer les travaux du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), concluant que le glyphosate est un "cancérogène probable" pour l'homme. [b
>>>Comme vous y tenez:
Et alors, Monsanto est attaqué et si je vous suis, vous contestez le droit qu'il a de se défendre.Laisser faire et dire des âneries contre Monsanto c'est le bien.
Désolé mais il est tout à fait normal pour Monsanto de se défendre en utilisant l'expertise de personnes ayant une grande connaissance de cette m a.


]Un cadre de l'entreprise a proposé le projet à Henry Miller, qui a accepté à condition de "partir d'un brouillon de haute qualité".[/b]
Un "brouillon" qui sera publié presque comme tel sur le site internet de Forbes.
>>>Autant écrire quelque chose de bien et surtout vérifiable par l'expérimentation. Non ?
Cela a d'ailleur été fait en Europe à la demande de monsieur Séralini et de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM

Mais vous ne pourrez malheureusement plus lire cette tribune sur internet : suite à ces révélations, la magazine a supprimé de son site l'ensemble des articles signés par Henry Miller, avançant un conflit d'intérêts évident entre le travail du chroniqueur et ses liens avec Monsanto.

>>>Je m'en contrefiche car vous occultez comme toujours l'important.
L'important est que monsieur miller n'a jamais écrit des mensonges, des contrevérité concernant le glyphosate et les faits scientifiques qui lui sont attenants.

Ce qui ne gêne pas M.Kuntz et K.Ammann et Erikson qui vont en remettre une couche directement sur le siteWEB du plagiaire fantôme véreux, tiens comme par hasard ils y sont tous, vos commentateurs hilares.
http://www.henrymillermd.org/20554/a-plea-for-the-renewal-of-the-isbr
>>>Mais enfin pourquoi voulez vous être géné.Dans le contenu des propos de ces personnes il n'y a aucun mensonge, aucune contrevérité concernant les faits fournis par la science attenantes aux PGM et le glyphosate.
Votre caca mou ad hominem habituel par défaut de pouvoir écrire autre chose est encore ridicule.
C'est très simple remuez vous avec des faits.
Nouveau test:
Sachant que toutes les agences de sécurité sanitaire dans le monde ont évalué/réévalué le glyphosate et les PGM autorisés et n'ont pas trouvé de raison rationnel/scientifique/agronomique d'être opposées à celles-ci et au glyphosate.Rien, que dalle !
D'ailleurs voici les 3 dernières souhaitées par monsieur Séralini et la mouvance anti-agriculture Conv/OGM et autres rigolotes âneries qui vont bien avec.
Toutes invalident les rigolotes études de monsieur Séralini et al.Toutes !
https://www.g-twyst.eu/files/Conclusion ... -final.pdf
http://recherche-riskogm.fr/fr/page/gmo90plus
http://www.grace-fp7.eu/en/content/anim ... assessment
Alors, Miloux11 concrétement, ces 3 personnes ont elles menti sur le contenu des évaluations scientifiques des PGM et du Gyphosate ?

trouspinette a écrit:
...
Autrement:
Désolé mais ils n'ont absolument rien montré/démontré auparavant.Bien au contraire !
Cette étude rigolote a été retoquée à juste titre à cause de ces très, très nombreux biais inadmissibles/honteux souvent évoqués.

Tiens je ne savais pas que les études ''retoquées á juste titre'' pleine de '' biais inadmissible/honteux'' sont publiées et en ligne á http://www.nature.com qui est LA principales revue de parutions scientifique avec comité de lecture et validation par des pairs scientifiques.
>>>Vous semblez toujours être comme un nouveau né.Évaluation par des pairs ne signifie pas q'une publication ne peut pas être rétorquée par la suite.
Aussi, c'est très très simple et normal.Vous ne pouvez pas/vous n'avez surtout pas l'intention de savoir.Strictement interdit chez tous les fanatiques !
Cela afin de ne pas avoir 1 seule seconde le moindre doute sur le bien fondé du dénialiste et d'être chimophobe.
https://geneticliteracyproject.org/2018 ... lyphosate/

Autrement vous avez partagé ceci:
"Auparavant, nous avons montré que les rats administrés pendant 2 ans avec 0,1 ppb (dilution équivalente à 50 ng / L de glyphosate; apport quotidien de 4 ng / kg de poids corporel / jour) présentaient des signes d’atteinte hépatique / changements biochimiques dans l'urine et profilage du transcriptome"
Alors désolé mais auparavant il n'ont rien montré.Étude de 2 ans retoquée à juste titre.Poubelle !

Vous devez confondre avec ''http/www.le petit journal des passifs anonymes
>>>Sans surprise vous n'avez plus grand choix.
Écrire toujours les mêmes âneries ad hominem des fois qu'à force de répéter en permanence des mensonges ceux-ci deviennent enfin des vérités.

Autrement;
de la Trouspi&Co.lie
'' Professeur.(sic)[
D'ailleurs la preuve:
de la Trouspi&Co.lie '' Professeur.(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose; "de la Trouspi&Co-Professeur"(sic).
Pathétique ! quote]
Jeu 27 Sep 2018 18:01 #811
trouspinette a écrit:
Miloux11 a écrit:
Tiens je ne savais pas que les études ''retoquées á juste titre'' pleine de '' biais inadmissible/honteux'' sont publiées et en ligne á http://www.nature.com qui est LA principales revue de parutions scientifique avec comité de lecture et validation par des pairs scientifiques.

>>>Vous semblez toujours être comme un nouveau né.Évaluation par des pairs ne signifie pas q'une publication ne peut pas être rétorquée par la suite.
Aussi, c'est très très simple et normal....

C''est très simple Professeur, vous rétorquez ce que vous voulez mais vous n'avez rien compris au protocole des publications scientifiques; vous prenez vos désirs de retoquage de ces deux études qui vous dérangent pour des réalités imaginaires.
Elles ont bien été validées par des pairs et un comité scientifique, sont á ce jour toujours publiées dans Nature Scientific Reports
:gene
https://www.nature.com/articles/srep37855
https://www.nature.com/articles/srep39328
https://www.nature.com/articles/s41598-018-30751-9
vos élucubrations hilarantes sont ridicules et vous un vieux retoqué aigri.
:mdr :mdr :mdr
Jeu 27 Sep 2018 19:38 #812
Miloux11 a écrit:
trouspinette a écrit:
>>>Vous semblez toujours être comme un nouveau né.Évaluation par des pairs ne signifie pas q'une publication ne peut pas être rétorquée par la suite.
Aussi, c'est très très simple et normal....

C''est très simple Professeur, vous rétorquez ce que vous voulez mais vous n'avez rien compris au protocole des publications scientifiques; vous prenez vos désirs de retoquage de ces deux études qui vous dérangent pour des réalités imaginaires.
Elles ont bien été validées par des pairs et un comité scientifique,
>>>Elles ont été acceptées pour être publiées.

sont á ce jour toujours publiées dans Nature Scientific Reports
:gene
https://www.nature.com/articles/srep37855
https://www.nature.com/articles/srep39328
https://www.nature.com/articles/s41598-018-30751-9
>>>Bien sûr mais cela ne signifie pas qu'une publication ne peut pas être retoquée/retirée par la suite.C'est un fait !
Malheureusement pour vous et la mouvance anti.Concernant les PGM et les pesticides, la communauté scientifique se méfie beaucoup/énormément du travail effectué par/avec monsieur Séralini.
Pour le fun:
C'est comme un devoir de mémoire.Bref, des antécédents.Désolé mais il faut faire avec.

vos élucubrations hilarantes sont ridicules et vous un vieux retoqué aigri.
:mdr :mdr :mdr
>>>Allons bon ! X mdr !
Il s'agit de de celle-ci; 2 ans sur des rats (https://www.contrepoints.org/2012/10/07 ... decortique) qui n'a rien montré du tout contrairement à ce qui est prétendu.Retoquée, poubelle !
Pour les autres, il y a des discussions logiques (il sagit d'un travail effectué par/avec monsieur Séralini) quant au protocôle, les interprétations et les conclusions.
À nouveau et concernant l'important.
Monsieur Séralini et la mouvance anti-agriculture Conv avaient demandé que des études soient éffectuées par l'Europe (UE) afin de vérifier.3 ont été faites.
Toutes (3) ont les mêmes conclusions.Aucun problème avec les variétés de maïs GM étudiées et aucun effet délétère constaté avec le glyphosate.Rien ! que dalle !
https://www.g-twyst.eu/files/Conclusion ... -final.pdf
http://recherche-riskogm.fr/fr/page/gmo90plus
http://www.grace-fp7.eu/en/content/anim ... assessment

Autrement:
"Professeur"(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose; "Professeur"(sic).
Pathétique

À la prochaine fois.
Mer 3 Oct 2018 18:54 #815
trouspinette a écrit:

''La Trouspi & Co prise en flagrant délire paranoiaque anti-Le Monde''

La journaliste du Monde ne parle absolument pas de café transgénique, mais de café génétiquement modifié ce qui ne présume en rien de la technique utilisée si c'est une sélection génétique par croisement c'est bien une modif Professeur, votre haine suintante de vieillard aigri vous égare et vous délirez dans le caca mou fanatique. :dingue
''Les plants de ce café ont un cycle biennal et, cette année, la floraison d’arabica était des plus denses. Les bonnes conditions météorologiques ont comblé les attentes. Sans oublier que des plantations de café génétiquement modifié dopent les rendements. Cette avalanche de sacs a donné du grain à moudre aux spéculateurs, qui ont misé en masse sur la chute des cours.''
Jeu 4 Oct 2018 12:36 #816
Si toujours par défaut et faute de pouvoir faire mieux il vous est impératif de satisfaire de façon toujours ridicule votre blocage ad hominem les mots utilisés ont un sens.
Déja pour commencer, le café n'est pas un organisme, c'est une boisson.Écrire "café" en voulant parler de la plante (le caféier) que le café (une boisson) est génétiquement modifiée est un non sens ridicule au possible (éventuellement volontaire ?).Non sens que forcément vous Miloux11 n'avez pas remarqué (strictement interdit) comme se doivent de faire tous les bons fanatiques de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM et autres âneries qui vont très bien avec.
Même dans l'erreur, cette journaliste afin d'être à minima logique aurait donc dû écrire ceci: "des plantations de caféier (la plante qui elle est un organisme) génétiquement modifié".
La journaliste a écrit ceci ; "des plantations de café génétiquement modifié".
Désolé mais cela signifie bien dans "son parlé/son évocation" du café GM ou café OGM.Cela signifie bien qu'elle aborde explicitement une qualification en caféier GM (qu'elle exprime ainsi à sa façon comme du café génétiquement modifié donc café GM ou OGM).
Par exemple, écrire intentionnellement ceci: "maïs génétiquement modifié", signifie explicitement que vous avez l'intention de qualifier du maïs comme étant GM ou maïs dit OGM.
Donc cela ne signifie pas une quelconque allusion à une amélioration du maïs basée sur un outil qui est ; "une sélection génétique par croisement"(sic) ou d'autres outils.
Avoir eu l'intention d'écrire cela signifie vouloir faire précisément référence à une PGM/OGM.Qui dit plantes génétiquement modifiées/PGM/OGM implique qu'il y a utilisation de l'outil transgenèse.
Bref, actuellement il n'y a pas des variétés de caféier cultivés améliorés avec l'outil transgenèse (des varités de caféiers qualifiées de génétiquement modifiés ou caféiers GM/OGM).


Autrement:
"La Trouspi & Co"(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose; "la Trouspi&Co"(sic).
Pathétique
Jeu 4 Oct 2018 18:26 #817
Passionnant :ennui votre démonstration de sémantique comparée Professeur. Le FanClub des passifs anonymes a du adorer,
Mais pour en rester aux faits, la “ FAKE NEWS” elle est oú?
Jeu 4 Oct 2018 19:38 #818
Miloux11 a écrit:
Passionnant :ennui votre démonstration de sémantique comparée Professeur.
>>>Vouloir refuser la réalité des faits ainsi est encore un rigolo sparadrad cache misère.
Aussi, tentez d'essayer d'asssumer vos lacunes.

Le FanClub des passifs anonymes a du adorer,
>>>Oui incontestablement ils adorent vous lire et ils me préviennent toujours de vos interventions.
Bref, ils aiment bien rigoler.

Mais pour en rester aux faits, la “ FAKE NEWS” elle est oú?
>>>C'est très simple.
"des plantations de café génétiquement modifié".
À nouveau et bien sûr pour en rester aux faits:
1)Le "café génétiquement modifié" (café GM/OGM) ne peut pas être.C'est un ridicule non sens que vous n'avez pas remarqué tellement vous êtes obnubilé par votre blocage ad hominem et votre posture fanatisée.Le café est une boisson donc de fait, une boisson n'est pas un organisme vivant et ne peut donc pas être génétiquement modifiée.Sauf si vous êtes capable de me démontrer avec des éléments de preuve rationnels qu'une boisson (le café) possède un génome.Bon courage !
2)Concernant le caféier (la plante).
Actuellement, Il y a aucune variété de caféier génétiquement modifié/ GM/OGM de cultivée dans le monde.C'est encore un fait !
http://alerte-environnement.fr/2018/10/ ... -fakenews/

Autrement:
"Professeur"(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose; "Professeur"(sic).
Pathétique !
Jeu 4 Oct 2018 20:14 #819
Donc vous nous rabâchez á longueur de posts jusqu'á la nausée, qu'une modification génétique qu'elle soit par transgènes ou toute autre technique plus classique c'est exactement la même chose , et que donc les OGM ce n'est que l'évolution logique et sans conséquences préoccupantes de la génétique amélioratrice des plantes ...

mais quand Le Monde dans sa rubrique économie note que le succès productif avéré de la mise en culture de plants génétiquement modifiés pourrait avoir une incidence sur le volume de l'offre mondiale et les cours du café...

vous nous faites alors une crise de caca mou car ca pourrait avoir des significations malveillantes cachées au deuxième degrés subliminal :eusa_eh je ne vous suis pas très bien Professeur, mes neurones intégristes fanatisés de la mouvance anti tout ne voient du tout le rapport avec une FAKE NEWS.
Ven 5 Oct 2018 12:59 #820
Miloux11 a écrit:
Donc vous nous rabâchez á longueur de posts jusqu'á la nausée, qu'une modification génétique qu'elle soit par transgènes ou toute autre technique plus classique c'est exactement la même chose ,
>>>Sans surprise vous êtes bien totalement incapable de faire le moindre distinguo.
Utiliser l'outil transgenèse signifie que vous insérez un gène d'intérêt (ou plusieurs) étranger (le transgène) provenant de n'importe quel organisme non apparenté dans une plante cultivée qui de fait et donc selon la réglementation devient alors une plantte génétiquement modifiée (PGM/OGM).
Utiliser l'outil cisgenèse signifie que vous insérez un gène (ou plusieurs) étranger (le transgène) provenant d'un organisme qui lui est apparenté dans une plante cultivée qui de fait et selon la réglementation devient alors une plante génétiquement modifiée (PGM/OGM).
Utiliser d'autres outils d'amélioration est donc une option différente même si vous conférez le même avantage.Par exemple et pour prendre une technique récente, une plante cultivée améliorée avev l'outil édition de gènes n'a pas été améliorée avec un transgène.Aucune insertion de gène étranger.
Encore une fois et même si vous n'avez pas envie de l'accepter afin de rester dans votre dénialisme. Actuellement, Il y a aucune variété de caféier génétiquement modifié/GM/OGM de cultivée dans le monde.C'est encore un fait !

et que donc les OGM ce n'est que l'évolution logique et sans conséquences préoccupantes de la génétique amélioratrice des plantes ...
>>>L'outil transgenèse/cisgenèse fait tout simplement partie des divers techniques d'amélioration des plantes cultivées.Les variétés GM d'espèces cultivées sont elles autorisées à être cultivées uniquement après avoir été évaluées de façon drastique.Pas les autres pour l'instant.Aussi cela est donc très rassurant et depuis que les PGM sont cultivées dans le monde, aucun problème sanitaire n'a été signalé.Absolument aucun !

mais quand Le Monde dans sa rubrique économie note que le succès productif avéré de la mise en culture de plants génétiquement modifiés pourrait avoir une incidence sur le volume de l'offre mondiale et les cours du café...

vous nous faites alors une crise de caca mou car ca pourrait avoir des significations malveillantes cachées au deuxième degrés subliminal :eusa_eh je ne vous suis pas très bien
>>>Allons bon !
Il s'agit uniquement de ça.En écrivant "des plantations de café génétiquement modifié". Afin d'éviter une éventuelle confusion, la journaliste n'a pas précisé qu'il n' y a pas de caféier amélioré avec l'outil transgenèse (vonlontairement ou par ignorance ?).Ce manque de précision fait que le lecteur non initié peut se persuader qu'il s'agit de caféiers améliorés avec l'outil transgenèse ("café génétiquement modifié" donc pour lui il s'agit de caféiers OGM).
Pas autre chose Miloux11.
C'est très simple.
"des plantations de café génétiquement modifié".
À nouveau et bien sûr pour en rester aux faits:
1)Le "café génétiquement modifié" (café GM/OGM) ne peut pas être.C'est un ridicule non sens que vous n'avez pas remarqué tellement vous êtes obnubilé par votre blocage ad hominem et votre posture fanatisée.Le café est une boisson donc de fait, une boisson n'est pas un organisme vivant et ne peut donc pas être génétiquement modifiée.Sauf si vous êtes capable de me démontrer avec des éléments de preuve rationnels qu'une boisson (le café) possède un génome.Bon courage !
2)Concernant le caféier (la plante).
Actuellement, Il y a aucune variété de caféier génétiquement modifié/ GM/OGM de cultivée dans le monde.C'est encore un fait !

Professeur, mes neurones intégristes fanatisés de la mouvance anti tout ne voient du tout le rapport avec une FAKE NEWS.
>>>Ne soyez pas inquiet pour vos neurones, c'est tout à fait normal.Votre fanatique escalade d'engagement anti agriculture Conv/OGM fait que vous ne pouvez pas/plus voir.Strictement interdit !

Autrement:
"Professeur"(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculteurs Conv sont des demeurés/des idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose; "Professeur"(sic).
Pathétique !

À la prochaine fois.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut