[OGM]Mensonge ici Vérité au delà

Ouvert par bocaorne, 06 décembre 2011

Mar 6 Déc 2011 19:33 #1

 


Lundi 28 Le Conseil d’Etat a annulé les arrêtés suspendant la culture du maïs OGM Bt Mon 810 estimant  que le Ministère de l’Agriculture n’a pas « apporté la preuve de l’existence d’un niveau de risque particulièrement élevé pour la santé ou l’environnement ». Ainsi la suspension de la culture du Mon 810 est sans fondement


Garant de l’indépendance de la justice Nicolas Sarkozy s’assied sur deux discisions judiciaires et pas des moindres et persiste a déposer une nouvelle « clause de sauvegarde bidon » et affirme : «Le gouvernement français maintient et maintiendra son opposition à la culture du maïs Monsanto 810 sur le territoire français». Les arguments du premier personnage de l’état ne reposent sur rien . Il n’existe aucun fait observé, aucun résultat scientifique, aucune expérimentation permettant de mettre en évidence de tels risques.


Il va falloir « torturer » la VERITE pour que Nathalie Kosciusko-Morizet trouve une quelconque justification  au nouveau moratoire qu’elle  propose d’introduire …..


Pendant ce temps au Brésil, les cultures de soja biotechnologique vont augmenter de 21 millions d’hectares lors de la prochaine saison (été 2011-2012 dans l’hémisphère Sud) et représenteront 83% des surfaces (plus 13% en un an).       Une hausse importante de 63% des surfaces de coton OGM est également attendue pour la prochaine saison. Le coton OGM représentera 39% des surfaces de coton.


 

Ven 3 Fév 2012 09:49 #2

Comment un journaliste militant anti OGM ignare faitt pour désinformer et tromper les gens afin "d'alimenter" les arguments idéologiques de ceux qui ne veulent pas chercher à savoir(sovent volontairement) ?


 


Voici un exemple (traduction Google).


 


translate.google.com/translate


 


 


Même si cela est compliqué, cela est vérifiable si vous avez des connaissances en biologie.


Explication de la tentative (réussie) de désinformation scientifique(traduction Google).


translate.google.com/translate


 


translate.google.com/translate


 


 

Sam 3 Mar 2012 12:41 #4

Séralini continue ses études farfelues et désolantes sur le thème habituel:


 


"comment vais-je faire gober à monsieur tout le monde des trucs sur les PGM et le glyphosate"


 


 


Là, il fait fort et sans état d'âme !


 


www.criigen.org/SiteFr/index.php


 


 


 


Un collègue m'a passé une analyse de son "chef-d'oeuvre" provenant de gens qui savent de quoi ilss parlent.


Ce monsieur, qui est uniquement un scientifique militant se moque vraiment de la tronche du monde scientifique et aime par desssus tout, "enfumer" les citoyens !


 


 


www.forbes.com/sites/henrymiller/2012/02/22/the-science-of-things-that-arent-so/


 


 


 


 


 

Sam 3 Mar 2012 15:57 #5

Les conclusions du Pr Séralini sont tellement évidentes qu’il me semble ne pas les avoir lu dans les quotidiens nationaux, ni présentés  sur les chaînes de télévision dont il est l’interlocuteur favori .


 


Comme ont le relève sur le lien donné par Trouspinette  la méthodologie utilisée par l’équipe Séralini  ne correspond pas au protocole utilisés en toxicologique



Il s’agit d’une expérimentation in vitro sur une ligne de cellules de rein embryonnaire humaine en culture. Or les tests en boîte de Pétri (in vitro) ont une faible valeur prédictive des effets sur un animal intact dans le monde réel, et qu’ils ne peuvent constituer un substitut pour tester l’animal entier (in vivo)



Quasiment tous les produits testés sont toxiques pour des cellules isolées en culture dans des boîtes de Pétri. Une concentration élevée de sel de table, par exemple, provoque une  diminution de volume des cellules, leur flétrissement et finalement leur mort ; un grand nombre sont également sensibles aux petites variations de pH. La situation est très différente avec des cellules intactes d’un organisme vivant : les animaux ont mis en place des défenses élaborées contre des millions de produits chimiques présents dans l'environnement qui peuvent endommager les cellules. La première ligne de défense est aussi simple que leur peau, et les cellules qui tapissent le tube digestif constituent une barrière similaire. Les protéines Bt ne peuvent pas pénétrer dans ces cellules, de sorte que les autres cellules des autres organes chez les animaux ne sont pas exposés à ces protéines Bt.



C’est probablement la qualité de cette étude qui lui à permit d’obtenir cette distinction très convoitée de « Scientifique international de l’année 2011 » : c’est le prix ô combien prestigieux qui vient d’être décerné par l’International Biographical Centre of Cambridge (Grande-Bretagne) au professeur Gilles-Éric Séralini, « pour ses nombreux travaux de recherche sur les effets des OGM et des pesticides sur la santé »



Pour info, c’est un peu comme la mention «  produit de l’année » que les firmes commerciales obtiennent en le sollicitant et en s’acquittant d’une conséquente contribution  ( Voir sur le site d’Agriculture et environnement)


http://www.agriculture-environnement.fr/A-la-Une,6/seralini%E2%80%89-le-prix-de-l-ego.html

Jeu 15 Nov 2012 00:00 #10

L'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) qui fête cette semaine ses 10 ans, a été créée en 2002, au lendemain de la crise de la vache folle, pour mettre la science au cœur de l'évaluation des aliments consommés dans l'Union européenne par les hommes ou les animaux d'élevage.


Basée à Parme (Italie), l'Efsa est pourtant critiquée, notamment par certaines ONG, pour son «manque d'impartialité», son «opacité»ou ses «lacunes», en particulier depuis la publication, il y a deux mois, de la fameuse étude Séralini sur les OGM.


 


Sa directrice exécutive, la Française Catherine Geslain-Lanéelle, rejette ces accusations en bloc.


 


sante.lefigaro.fr/actualite/2012/11/14/19434-pas-risque-sanitaire-avec-ogm-autorises-europe

Dim 2 Déc 2012 16:42 #11

[quote=trouspinette]


L'Agence européenne de sécurité des aliments (Efsa) qui fête cette semaine ses 10 ans, a été créée en 2002, au lendemain de la crise de la vache folle, pour mettre la science au cœur de l'évaluation des aliments consommés dans l'Union européenne par les hommes ou les animaux d'élevage.


Basée à Parme (Italie), l'Efsa est pourtant critiquée, notamment par certaines ONG, pour son «manque d'impartialité», son «opacité»ou ses «lacunes», en particulier depuis la publication, il y a deux mois, de la fameuse étude Séralini sur les OGM.


 


Sa directrice exécutive, la Française Catherine Geslain-Lanéelle, rejette ces accusations en bloc.


 


sante.lefigaro.fr/actualite/2012/11/14/19434-pas-risque-sanitaire-avec-ogm-autorises-europe


[/quote


]longtemps absent de ce forum


je voies que les trolles a la solde des sangsues de l'agriculture ne sont pas resté innactifs.


 

Dim 2 Déc 2012 17:48 #12

En mode madcow:


 


Le troll (non pas trolles !) que vous êtes en tant qu'agriculteur prônant le "bio" ici:


ferme.gabert.free.fr/


 


Fait de vous un vecteur dédié à l'enfumage du citoyen !


 


 


 


 


Comment trouvez vous mon ânerie pour vous imiter dans votre démarche obscurantiste ?

Mar 8 Jan 2013 20:24 #14

Merci Trouspinette pour ce lien sur le Blog de Marcel Kuntz . C’est très intéressant cette conférence parfaitement  documentée du 3 janvier de Mark Lynas  et le témoignage du Dr. Jens Katzek


Cela  compense la manipulation de Greenpeace  qui  en Novembre avait invité deux céréaliers américains Wes Schoemyer et Wendel Lut  à faire du tourisme dans notre beau pays pour témoigner «  Des doutes de certains agriculteurs américains »


Paradoxe de leur témoignage en diabolisation  de la trangénèse,  ils dénonçaient par ailleurs l’envolée des semences OGM   ! ……… ( quand en avaient ils à faire ?  )

Mer 12 Juin 2013 21:04 #16

J'ai zappé suite à une mauvaise manip de mon iphone cette autre info.


 


 


Une "Séralinade australienne" de scientifiques militants complétement ignorée par les médias français spécialistes du "comment faire peur aux citoyens".


Pourtant d'habitude ild aiment ce genre d'âneries.Une fois bien pigeonnés mais sans doute pas deux ?


 


blogs.mediapart.fr/blog/yann-kindo/120613/une-etude-demontre-que-les-anti-ogm-soccupent-mal-des-animaux


 


Cette étude est décortiquée ici.


 


weedcontrolfreaks.com/2013/06/gmo-pig/


 


gmopundit.blogspot.fr/

Jeu 27 Juin 2013 20:49 #17

Qui a rédigé la note de la mesure d’urgence contre le maïs MON810 ?


 


 


Marcel Kuntz nous explique que cela est un secret !


Ou comment magouiller des faits scientifiques pour satisfaire "nos politiques" (peu importe la couleure) afin de contribuer à l'irrationalité ambiante concernant les PGM.


 


www.marcel-kuntz-ogm.fr/

Lun 1 Juil 2013 18:35 #18

Malgré la désinformation des sites militants et les magouilles des politiques pour satisfaire leurs engagement électoralistes, il y a quand même des grands  sélectionneurs  européens  qui sont  persuadés qu’il y a une demande des marchés agricoles pour des PGM  qu’ils envisagent de commercialiser aux EU


 




 


Maïs OGM: feu vert de Bruxelles pour le partenariat Vilmorin/KWS


 


http://www.finances.net/infos/actions/Ma%C3%AFs-OGM--feu-vert-de-Bruxelles-pour-le-partenariat-Vilmorin-KWS-481647


PARIS, 28 juin 2013 (AFP) -:


La Commission europeenne a donne son feu vert a la creation de la coentreprise 50-50 entre le semencier francais Vilmorin et son homologue allemand KWS pour la mise au point de technologies dans les semences OGM de maïs, a annonce Vilmorin vendredi.


Les deux groupes avaient annonce fin 2011 leur intention d'unir leurs efforts au sein de Genective afin de mettre au point des traits OGM destines aux semences de maïs.


"Ces traits vont permettre...


chacun des deux partenaires de commercialiser des semences de maïs génétiquement modifiées sur la base de leurs propres technologies, répondant ainsi à la demande spécifique des marchés agricoles pour une diversification des origines de traits transgéniques", détaille Vilmorin dans un communiqué.


Les premières commercialisations sont attendues "au plus tôt d'ici trois ans aux États-Unis", ajoute le semencier français.


Le marché des OGM est "en croissance continue" avec 170 millions d'hectares dans le monde en 2012, dont 55 millions d'hectares de maïs, rappellent les deux partenaires.


Ils détiennent déjà depuis 2000 une entreprise commune 50/50 en Amérique du nord (AgReliant), devenu le 3e opérateur de semences de maïs en Amérique du Nord.


san/fz/lth

Lun 8 Juil 2013 17:33 #20

Vendredi 5 juillet,2013 le rapporteur publique du Conseil d’État, Mme Cortot-Boucher, a considéré que l’interdiction de culture du maïs MON810 était non-juridiquement fondée. Cette culture pourrait être à nouveau autorisée d’ici une quinzaine de jours, si le Conseil d’État suit ces conclusions, ce qu’il fait dans la majorité des cas.


Ce sera la deuxième fois que le moratoire décidé par la France est déclaré non fondé  Déjà le 28 Novembre 2011  Le Conseil d'Etat avait  annulé la suspension de culture du maïs OGM MON 810 prise par le gouvernement français en février 2008 et remise en cause en septembre  par la Cour de justice européenne  «Tirant les conséquences de l’arrêt de la Cour de justice européenne, le Conseil d’Etat relève que le ministre de l’agriculture n’a pu justifier de sa compétence pour prendre les arrêtés, faute d’avoir apporté la preuve de l’existence d’un niveau de risque particulièrement élevé pour la santé ou l’environnement»,


Est ce que le duo Le Foll / Martin  nous rejouera la même tragi-comédie  que le duo Le Maire /Kosciuko-Morizet ?   On se souvient qu’en Janvier 2012 la ministre de l’écologie annonçait : « Le gouvernement prendra une « clause de sauvegarde (pour interdire la mise en culture du Mon 810) avant la période des semailles mais pas trop tôt avant pour que la Commission européenne n’ait pas le temps de la remettre en cause » comme cela s’était produit pour la précédente clause, »   Elle poursuivait : « Aux agriculteurs qui disent hésiter à acheter du maïs Mon 810, nous disons: nous nous opposerons à la culture du Mon 810, donc ce n'est pas la peine d'acheter des semences de Mon 810 »


Dans le document fourni à la Commission Européenne  la France n’apporte aucune preuve scientifique démontrant un risque pour la santé humaine ou animale ou pour l'environnement et pouvant justifier l'adoption de mesures d'urgence


En Juin 2013 Marcel Kuntz, John Davison et Agnès Ricroch, analysent point par point les arguments "scientifiques" avancés par le gouvernement de Nicolas Sarkozy pour "justifier" son interdiction de culture du maïs MON810 en 2012 et concluent que des documents scientifiques authentiques, y compris ceux de l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments  (EFSA), ont été  faussement interprétés. D'autres articles scientifiques importants, mais qui ne vont pas dans le sens voulu par le gouvernement, ont été ignorés. Des auteurs scientifiques étrangers cités par le document du gouvernement français ont témoigné que leurs conclusions ont été détournées de leur sens.


 


Mais en 2013, avec Philippe Martin au ministère de l’écologie, ne doutons pas que le principal activistes anti-OGM du  PS  saura  argumenter pour maintenir le moratoire   En Octobre 2010  Agriculture Environnement  relevait déjà les « connaissance approximatives » du député du Gers . Remarqué entre autre dans le florilège de ses argumentations : Il y a aujourd’hui un énorme débat parce que le Round Up justement va tomber dans le domaine public en 2014. C’est-à-dire qu’aujourd’hui, d’autres semenciers qui payent des royalties à Monsanto pour pouvoir utiliser ce Round Up vont pouvoir aller dans le domaine public. Et Monsanto est tellement inquiet de cela qu’il met de nouveaux gènes à l’intérieur de son Round Up pour rendre, après 2014, encore plus difficile le fait de le faire


 


Or la matière active du Round Up est dans le domaine public depuis 1990, et il ne peut y avoir de gène dans le Round Up qui est une formule chimique .


 


Notre éminent ministre de l’environnement confondait à cet époque l’herbicide Round Up  et la technique Round Up Ready qui consiste à introduire dans une plante un gène de résistance à l’herbicide


 


Espérons pour la crédibilité  de son ministère qu’il s’est informé depuis …..


 

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut