engrais foliaire et secheresse

Ouvert par henri67, 20 mai 2011

Jeu 22 Juin 2017 09:12 #21
Chasselas, gérer le sec c'est plus compliqué que ça. L'enherbement y fait beaucoup, mais il y a aussi le travail du sol, le mode de conduite, le rognage, le taux de MO... Tes calculs de réserves d'eau me semblent beaucoup théoriques.
Jeu 22 Juin 2017 10:12 #22
Pour le sec je fais confiance aux sudistes. :sill
Chez nous les sécheresses sont rares (2015, 2003, 1976).

Oui on peut toujours aller dans la finesse, mais dans nos sols à 120 litres de réserve (d'apres l'étude de terroir et profils), la vigne crève bien de soif après 3-4 semaines sans eau et sur les autres origines de sol avec une plus grande réserve hydrique ça tient plus de deux mois.

Donc les 2 à 5 litres fonctionnent en pratique et je pense que sur certains sols on a tendance à laisser trop d'herbe.

Mes vignes sont très pentue et cela limite les travaux du sol en raison de l'érosion.
Jeu 22 Juin 2017 10:23 #23
Le taux de MO, argile, graviers, sables etc sont des éléments de la réserve en eau du sol. Si on remet de la MO, on augmente la réserve en eau.

Pour l'ETP, un écimage la diminue en théorie. En théorie car il faut tenir compte également du stress de la vigne, de l'ombre etc.

Tous les travaux (bêchage, herbicide, fauche, interceps) ont une influence sur les exports. Mais en pratique on fait tout ce qu'on peut pour lutter contre le sec et peu font les calculs.

Ce qui compte pour moi en ayant quelques notions de chiffres est d'agir "en amont", de manière à préserver l'eau pour mes sols avec peu de réserve en eau. Donc l'écimage, l'herbicide et la fauche devrait en priorité aller aux vignes ayant le plus de problèmes de sécheresse.
Jeu 22 Juin 2017 13:36 #24
Heu! Laisse tes vignes hirsutes quand il fait sec, c'est déjà un stress de moins. Pour la MO je suis d'accord.
Chez moi il y a de gros domaines qui laisse l'inter- rang enherbé et un palissage haut et bien rogné. C'est très beau sur la photo, mais c'est GAG à fond aussi pour compenser...
Jeu 22 Juin 2017 19:37 #25
Oui l'herbe ça concurrence et oui le goutte à goutte c'est idéal.

Et pour revenir aux engrais foliaires ? Avez-vous eu de bons résultats face au sec ?
Ven 23 Juin 2017 20:23 #26
Au sujet "d'engrais foliaire et sècheresse " , je vais en parler sur "préparer sa terre , avant plantation " ;)
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Dim 24 Juin 2018 08:57 #27
David Gaudin a écrit:
cette année je fais un essai sur 1 Ha (réparti en quelques rangs sur l'ensemble de mon parcellaire) d'un engrais foliaire qui aurait un effet sur la sécheresse. ça s'appelle du mégagreen. on va bien voir il me reste une application à faire


Et ça a donné quoi cet essai ? Concluant ?

Ca devient sec dans ma région et je me demande quel foliaire serait le plus pertinent... J'ai une vigne qui a déjà les apex en berne...
Lun 25 Juin 2018 09:14 #28
Je sais que ce n'est pas la sécheresse chez vous mais ça commence dans ma région où toutes pluies nous évitent... :byet

Je suis plus ou moins au point pour faire grossir les baies où j'ai un bon produit. Mais pour maintenir les feuilles vertes il n'a qu'une action limitée. Roumègue m'a donné un nom de produit que je ne trouve pas en Suisse. Je cherche un foliaire qui maintient la vigne bien verte et la turgescence. Pour le raisin, vos conseils portent leurs fruits... :dingue ce n'est pas le souci il y en a des paquets. Au final une mini sécheresse peu m'éviter les vendanges en vert, mais il faut que la vigne passe le cap...

J'ai lu sur le net une étude interesssnte sur megagreen, je suis preneur de conseil sur tout ce qui pourrait fonctionner...

J'oubliais, arroser est hyper compliqué, on n'est pas equipé, il me faut des autorisations etc.
Lun 25 Juin 2018 11:08 #29
David n'est plus sur ce forum quand à moi je ne peux rien t'affirmer sur le résultat des foliaires,j'en ai fait pas mal ces dernières années et surtout l'an dernier mais franchement difficile de dire qu'il y a une différence,en tout cas ça ne peux faire du mal et en toute logique si le résultat sur la récolte à suivre est difficile à estimer ça apporte forcément un mieux au végétal.Les études agronomiques montrent bien le besoin en azote après fleur à mon avis c'est ça qui guide tout en tenant compte de la fertilisation déja faite,en complément les éléments de base + oligos élements doivent être appréciés par la vigne.A faire le soir sans doute et bien mouiller.
Lun 25 Juin 2018 12:49 #30
light83 a écrit:
David n'est plus sur ce forum quand à moi je ne peux rien t'affirmer sur le résultat des foliaires,j'en ai fait pas mal ces dernières années et surtout l'an dernier mais franchement difficile de dire qu'il y a une différence,en tout cas ça ne peux faire du mal et en toute logique si le résultat sur la récolte à suivre est difficile à estimer ça apporte forcément un mieux au végétal.Les études agronomiques montrent bien le besoin en azote après fleur à mon avis c'est ça qui guide tout en tenant compte de la fertilisation déja faite,en complément les éléments de base + oligos élements doivent être appréciés par la vigne.A faire le soir sans doute et bien mouiller.


Ok. Merci. Il y a une étude sérieuse sur le megagreen sur le net. Ça avait l'air d'être sûr et prouvé. Dommage que David ne soit plus là.

J'ai fait des témoins l'an passé et cette année je regarde les vignes des voisins. Pour l'instant ma conclusion est la suivante, sur 3 foliaires essayés 2 n'ont un effet que sur le porte monnaie et ne font strictement rien. Par contre le 3ème est bien efficace et très correct au niveau du prix.

Mon souci c'est que ce foliaire fait pousser la vigne, grossir les baies, améliore la floraison mais je ne suis pas certain de l'effet pour la sécheresse. Il semble que ça fait qqch mais pas énormément comme celui de Roumegue dans sa plantation. J'ai acheté un produit proche de celui de Roumegue et je vais mettre les deux en alternance. Je vous dirais si ça marche.

Pour l'instant je suis blindé de raisin et le grossissement des baies m'intéresse moins que l'effet contre la sécheresse. Si la vigne garde un aspect correct et qu'on vendange des petites baies ça m'ira vu le nb de grappes ! :pouce

Ça change de l'an passé !!! Je reviens des vignes avec la banane ! Ça fait plaisir de travailler quand comme cela, sain, belle récolte. :coolg
Lun 25 Juin 2018 13:29 #31
Chasselas a écrit:
Je sais que ce n'est pas la sécheresse chez vous mais ça commence dans ma région où toutes pluies nous évitent... :byet

Je suis plus ou moins au point pour faire grossir les baies où j'ai un bon produit. Mais pour maintenir les feuilles vertes il n'a qu'une action limitée. Roumègue m'a donné un nom de produit que je ne trouve pas en Suisse. Je cherche un foliaire qui maintient la vigne bien verte et la turgescence. Pour le raisin, vos conseils portent leurs fruits... :dingue ce n'est pas le souci il y en a des paquets. Au final une mini sécheresse peu m'éviter les vendanges en vert, mais il faut que la vigne passe le cap...

J'ai lu sur le net une étude interesssnte sur megagreen, je suis preneur de conseil sur tout ce qui pourrait fonctionner...

J'oubliais, arroser est hyper compliqué, on n'est pas equipé, il me faut des autorisations etc.

Salut chasselas.... j ai utilisé megagreen l an dernier en prévision d une sécheresse à venir... qui a duré 6 mois !!!
Quoiqu’il en soit il doit être positionné à mon avis avant les symptômes trop marqués de stress hydrique... une fois la défoliation en place les feuilles sont moins réceptives et moins nombreuses aussi.
Il est préconisé à 1,5 kg/ha..de fermeture à véraison... je l ai positionné en 3x 1kg/ha à partir du 20 juin 2017 car c était une année très précoce.
Cette année bien sur pas question d en faire vu la verdure et l épaisseur de nos surfaces foliaires.
Je n ai pas grand recul sur ce produit mais je pense l avoir positionné un peu trop tard vu l exceptionnelle précocité et sécheresse 2017.... ai je eu moins de perte en poids en ayant « conservé » le feuillage sur certains parcelles d ou moins de grappes desséchées....je le pense... mais sur d autres parcelles j ai pris un carton car la défoliation était en place.
J en referais si une sécheresse s installé une autre année...même si c est pas donné en prix !
Autre chose...ne Trouves tu pas que le phosphonate a une action verdissante sur la vigne? Ce qui pourrait se comprendre vu qu il stimule l auto défense de la souche ! L avantage du phosphonate serait qu il se « cumule » traitement après traitement d ou l intérêt d avoir un programme basé sur cette matière.
Lun 25 Juin 2018 13:58 #32
Intéressant. :pouce Merci.

Je ne sais pas si le phosphonate est verdissant. C'est un bon produit pour préserver une bonne haie foliaire, mais nul sur grappe comme le fosetyl. Une année, mes collègues avec les mêmes produits avaient mis du phosphonate juste 10 jours avant moi vers la fin de la fleur et ils n'avaient pas de pourriture en vert et moi si. J'avais avancé mon switch de fermeture et cela avait été sans conséquence (1-2 % de perte sur une année où on a fait le plein). Depuis j'ai vu qu'il diminue aussi la pression d'autres maladies. Il stimule les défenses naturelles. Les mini doses de cuivre font également mal à l'oïdium. Et si on fait de la tri thérapie sur vigne effeuillée, tout est sain et ça fait plaisir.

Mais verdissant ? je ne peux pas l'affirmer. Mes vignes étaient vertes quand je l'employais, mais il y avait aussi du soleil et de la pluie et tout était favorable à la croissance.
Mar 26 Juin 2018 10:21 #33
Je vais tenter une alternance de produit, on verra si ça fonctionne.

1) produit verdissant.
2) produit pour faire gonfler les baies

Ce qui m'ennuie c'est que c'est sec et je me demande si le produit pénètre bien. J'ai mis un foliaire le lendemain d'une pluie il y a 2 semaines et l'effet a été impressionnant. C'était 37 litres de répit au milieu de notre stress hydrique modéré constant. Les baies ont pris 20-30 % de plus que les voisins.

Il semble que l'effet vert soit bon pour les racines et que les racines soient importantes pour résister au sec. A voir.

Du reste vous devriez profiter de mettre les foliaires pendant que ça absorbe encore. Vous n'allez quand même pas faire une année de mousson ?
Mar 26 Juin 2018 12:29 #34
Il y a encore de la réserve... j hésite à en mettre... les baies sont déjà bien grosses pour l epoque... demain je fais mon 3ème écimage sur chardonnays Syrah et merlot.. 2e sur grenache... ça pousse pas mal alors mettre un foliaire je sais pas... même si c est en prévision d une sécheresse pour plus tard.! Des racines j en ai plus qu il n en faut... j ai 2 ans d engrais qui sont descendu depuis avril...les voyants sont au verts.. je pensais jusqu’à hier que la terre était sèche déjà .. vu le vent et le soleil... et quand j ai disqué hier après midi, la terre fraîche est à quelques petits cms... rien à voir avec 2017.
Mar 26 Juin 2018 12:48 #35
Cevenol a écrit:
Il y a encore de la réserve... j hésite à en mettre... les baies sont déjà bien grosses pour l epoque... demain je fais mon 3ème écimage sur chardonnays Syrah et merlot.. 2e sur grenache... ça pousse pas mal alors mettre un foliaire je sais pas... même si c est en prévision d une sécheresse pour plus tard.! Des racines j en ai plus qu il n en faut... j ai 2 ans d engrais qui sont descendu depuis avril...les voyants sont au verts.. je pensais jusqu’à hier que la terre était sèche déjà .. vu le vent et le soleil... et quand j ai disqué hier après midi, la terre fraîche est à quelques petits cms... rien à voir avec 2017.


Effectivement... 2 ans d'engrais... ça suffit peut-être... :mdr Mais je deviens hyper prévoyant depuis que j'ai été marqué par les dernière vaches maigres...

Celui qui veille sur un figuier en mangera le fruit comme dit le proverbe... J'aime autant en faire trop et quand j'aurais effectivement récolté trop quelques années je me calmerai... Pour l'instant mon dernier millésime avait un fort gel.

Ce que je vois c'est qu'à force d'être prévoyant il y a plus de raisin...
Mar 26 Juin 2018 13:20 #36
Notre problème chasselas... c est le portefeuille...on aimerait bien en faire + que - .....mais là on sort d une récolte catastrophique en volume et en prix.... alors entre les T8 /T9 2018... le switch ... les vers de grappes... l’azote/soufre pour les arômes blancs... les foliaires pour le végétal....etc... ça fait bcp pour un IGP .
Mar 26 Juin 2018 14:14 #37
Cevenol a écrit:
Notre problème chasselas... c est le portefeuille...on aimerait bien en faire + que - .....mais là on sort d une récolte catastrophique en volume et en prix.... alors entre les T8 /T9 2018... le switch ... les vers de grappes... l’azote/soufre pour les arômes blancs... les foliaires pour le végétal....etc... ça fait bcp pour un IGP .


On a tous le même souci. Et c'est bien pour cela que je parle de Folpel générique, d'oxychlorure etc si tu me suis. Dans le Chasselas, je dois faire 13 tonnes/ha et dans le Pinot noir 9.5 tonnes/ha. Donc si je fais moins je perds beaucoup aussi. Je préfère investir 1 euro pour ne pas en perdre 5. Je sais que c'est difficile d'investir pour ne pas perdre... L'an passé on a fait toute les parties d'effeuillage Binger à la main pour 7000 euros de frais de main d'oeuvre en plus... Avec le gel, on savait que tout raisin mangé par la Binger était vraiment perdu et vu qu'elle mange 10 % et qu'en plus j'allais perdre des clients par manque. C'était certain que ça coûtait plus de 7000 euros.

Pour les foliaires dont je parle ici je ne me ruine pas... budget de 45 euros/ha sur l'année pour 6-7 passages en mini-dose.
Jeu 28 Juin 2018 08:44 #38
:hot

La vigne commence à souffrir.
Mer 4 Juil 2018 06:30 #39
28 mm !!!! :pouce Le meilleur engrais !!!
Mer 4 Juil 2018 11:27 #40
Chasselas a écrit:
28 mm !!!! :pouce Le meilleur engrais !!!

...et on te le laisse volontiers :hihi :byec :byec

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut