[Bovins]De fil en aiguille

Ouvert par Juju le gascon, 02 avril 2011

Ven 31 Mai 2019 18:01 #61
Waro, le débat sur la taille a déjà était fait plus de 100 fois sur ce forum à l'époque où il y avait encore des membres actifs en nombre.
Quand on n'est pas dans une région paturante, les meilleures vaches sont celles qui peuvent manger un maximum d'enrubanné RGH/Trèfle par exemple.
Pour les VL à 100 000 kg, il me semble que chaque année PHF prouve que sans morpho solide, les vaches n'atteignent pas ce résultat. chez moi, la vache qui a dépassé ce seuil était TB 87 et une descendante de Rolls EX 90 vient d'atteindre 98 500 mais je n'ai pas voulu la garder 2 mois de plus juste pour avoir un diplome. Elle avait de la mammite dans 2 quartiers et était vraiment au bout de sa carrière.

Il ne s'agit pas d'avoir des vaches qui mesurent 2m et sont plus fragiles mais d'avoir des vaches harmonieuses et quand tu as de la puissance laitière, des bonnes pattes et des bonnes mamelles, la taille peut devenir limitante si la vache est trop petite

Je m'amuse simplement de voir que localement, ceux qui me faisaient la morale il y a 15 ans en me disant que " l'avenir c'était des petites vaches très productives ", en sélectionnant sur l'INEL, l'ISU et en écoutant bien les conseils des CIA ont aujourd'hui des résultats génétiques qui sont moins bons que les miens.

Il faut dire aussi qu'entre temps, il y a du monde qui a cessé l'activité laitière et que d'autres ont des usines et utilisent donc beaucoup de taureaux avec forcément des mauvaises pioches à la pelle.

Perso cette année j'ai 3 IA qui seront faites selon les conseils élitest.
Je reste ouvert aux nouveautés mais il y a des accouplements que je refuse parce que je ne vois pas ce que ça peut donner de bon.

Le problème avec la génomique est que plus grand monde n'arrive à suivre les familles de mères à taureaux et les lignées parce que ça change tous les 3 mois et qu'un taureau peu être dépassé avant d'avoir produit une paillette.

Je n'ai que 2 KP Carter qui sont magnifiques.
Je pense en refaire même si il risque d'y avoir des nichées de fils qui sortent prochainement.
A voir sur quoi il aura été mis.

Je pense avoir eu de la réussite en utilisant massivement les fils de Goldwyn mais il faut maintenant trouver quoi mettre sur ces lignées pour ne pas trop tourner en rond.
Ven 31 Mai 2019 18:47 #62
les petites vls productrices c est le top, surtout en logettes ....
Ven 31 Mai 2019 23:00 #63
WARO a écrit:
Toujours aussi incohérent Entre2o !

Comme dans Plus belle la vie
y'a plusieurs storylines

faut savoir faire le tri
Sam 1 Juin 2019 09:39 #64
attention a goldwin il a bien fonctionne sur shottle car il faisait des vaches assez epaisses .Goldwin a apporte une chose non desirable le rapport taille puissance et partout où tu le trouves tu retrouves des taureaux tres fortement indexe en taille au detriment de la largeur .Nous avons perdu ce critere fondamental qui permet a une vache de veillir .il suffit de lire les colonnes LP et IS pour s en appercavoir .La situation est tres critique il est dificile de trouver un geniteur apportant ces qualites .Un taureau comme ILvolo les apporte son rapport taille puissance est tres bon
Sam 1 Juin 2019 18:39 #65
Pointage et taille évoluent dans une corrélation positive .
De nombreuses études ont démontré que les animaux inférieurs en taille étaient systématiquement pénalisés ,
à qualité égale , par les pointeurs qui se laissent facilement abuser , et ce , dans tous les pays . Le poste le plus
défavorisé étant la mamelle ...
Une vache de taille moyenne sera toujours plus adaptée quelques soient la conduite d'élevage et son environnement .
Pour les concours , DELICIOUS ,malgré sa mamelle exceptionnelle ,ne trouvera jamais grâce aux yeux des juges .
Et pourtant , c'est elle qui apporte le plus à la race aujourd'hui par ses descendants .
[url]https://www.stgen.com/sire-directory/dairy-cow-usa.aspx?code=HO840003006989479&language=english&title=ms-nightout-1-etn[url]
Dim 2 Juin 2019 01:01 #66
Debutant a écrit:
attention a goldwin il a bien fonctionne sur shottle car il faisait des vaches assez epaisses .Goldwin a apporte une chose non desirable le rapport taille puissance et partout où tu le trouves tu retrouves des taureaux tres fortement indexe en taille au detriment de la largeur .Nous avons perdu ce critere fondamental qui permet a une vache de veillir .il suffit de lire les colonnes LP et IS pour s en appercavoir .La situation est tres critique il est dificile de trouver un geniteur apportant ces qualites .Un taureau comme ILvolo les apporte son rapport taille puissance est tres bon

en 2010 ou 2011 , sur ce forum ,
il y avait un véritable idolȃtrie de GW et tout ses fils à +4 en Morpho
les Whitney Moine et Sylvain57 etc
était sûr qu'en payant 50 € pour une dose conventionnelle pour un fils de GW
qu'on allait avoir que des Ex et des 100.000 .
Quand j'osais m'interroger sur la puissance (LP) la force du rein et l'aspect
par un regard plus global de la vache , un regard sur les interactions des postes de description
on se moquait de moi
depuis je dirai que le pointage linéaire est venu à moi :
le LP est pointé et compte dans la synthèse Format ét la synthèse Solidité
on pointe l'état corporel
En plus , on pointe la force du rein (Solidité)
Et on pointe l'aspect façon dairy strength , bien qu'on pointait déjà le LP c'est donc dairy strength moins LP
donc reste plus que le rebondi des cotes et leur orientation , le contraire ou presque de ce que c'était avant bon bref personne ne comprends plus rien c'est le flou artistique et dans l'artistique c'est comme pour le goût ça ne se discute pas .
Bref la linéaire est venu au aAa , reste plus que la position du trochanter mais
ça va être trop compliqué , trop en avance ou en arrière , trop haut ou trop bas , et la largeur du trochanter qui
est bien évidemment bien plus important que la largeur d'ischions , on est pas sortie de l'auberge
faut mieux faire abstraction avec un nouveau ISU
Dim 2 Juin 2019 07:18 #67
L 'évolution du pointage démontre , a postériori , la faible fiabilité d'un jugement visuel subjectif qui s'adapte au
gré des réalités du terrain .
Les pointeurs formatés par leur employeur relaient l'image du jour de la vache idéale , toujours en retard sur
l'évolution réelle et nécessaire de la race .
Leurs organisations ( PHF,HFA , etc ... ) représentent une force d'inertie qui n' évolue que sous la pression de
démonstrations scientifiques reconnues .
Dim 2 Juin 2019 19:35 #69

Voir Feed Efficiency pour mieux comprendre le linéaire de DELICIOUS , en particulier :
DAIRY FORM / OPEN RIB qui explique son " grazing mérit " .
Mar 4 Juin 2019 23:26 #70
WARO a écrit:
L 'évolution du pointage démontre , a postériori , la faible fiabilité d'un jugement visuel subjectif qui s'adapte au
gré des réalités du terrain .
Les pointeurs formatés par leur employeur relaient l'image du jour de la vache idéale , toujours en retard sur
l'évolution réelle et nécessaire de la race .

EXcellent
Jeu 6 Juin 2019 20:56 #71
aujourd'hui;les unites de selection fabriquent des vaches productives "a court terme" mais ne se soucient guère de produire des vaches qui feront carrière!! Elles n'y ont d'ailleurs aucun intéret : imaginez si les vaches produisaient en moyenne 50000 litres de lait ; elles diminueraient leur chiffre d'affaire par 2. Pour cela elles proposent des taureaux avec de gros index (quelque peu trafiques d'ailleurs) ;ces index ne sont que l'expression d'animaux tres précoces qui produisent fort des la premiere lactation et qui manquent de solidite pour durer!! Mon expérience d'eleveurs(40 ans de carriere) m'a démontré qu'une femelle précoce,fait tout plus vite que les autres,y compris vieillir !!! Il est encore possible d'améliorer nos toupeaux ;pour cela il faut utiliser des taureaux confirmés et constructeurs et la on avance ,doucement,mais on avance !!! Mais attention ,il y aura toujours des taureaux "démolisseurs" qui peuvent vous faire reculer très vite !!
Ven 7 Juin 2019 15:06 #72
bizarre rbhb50
je ne vous connais pas
mais votre commentaire sent le discours semex a plein nez

les pères et parfois les mères ou origines des mâles produits en France sont canadiennes et américaines

donc cherchez l'erreur

pk leur mâles seraient plus aptes a faire vieillir que les français

et dans la liste des vaches a + de 100 000kg

pas de père français ou origine

svp changer votre argument
Ven 7 Juin 2019 15:55 #73
ce n'est pas forcement un discours "Semex";c'est la dénonciation d'une politique directive qui voudrait emmener tous les éleveurs sur son chemin ..un chemin "commercial" qui fabrique de la vache productive,certes,mais ausssi jetable. Pourquoi,par exemple,on ne nous montre pas d'index "persistance" ;qui pour moi est déterminant pour pouvoir faire veillir les vaches!!! Ce n'est pas a produire du lait qu"une vache s'use, c'est a cumuler les velages !! regarde les meilleures carrieres.. ce sont tres souvent des vls qui ont produit 100000 en seulement 6 a 7, lactations maxi. Elles ne peuvent produire ainsi sans une tres bonne persistance. Mais on comprend bien que si on arrivait a faire produire 50000 en 3 lactations à nos vls...il faudrait nettement moins d'inséminations !!!et ça ,ça les emmerde!! On aurait aussi plus de facilités a vendre nos males (il y en aurait nettement moins ) ;on aurait moins besoin de véto (moins de pics :moins de pb métaboliques) moins besoin de batiments ..... On préfère nous parler de "fertilité" ou de précocité" qui pour moi ne sont pas forcément synonime de longévité ..
Ven 7 Juin 2019 19:53 #74
La persistance est l'apanage des géniteurs à production élevée .
Mais mettre en avant ce seul critère est une profonde erreur . Une étude de TREVAREZ a montré l'effet délétère de l'allongement des lactations sur les taux cellulaires , mieux vaut privilégier les caractères de santé mamelle pour
réussir " l'objectif lactation prolongée " ...
Pour le reste , il ne faut pas oublier que les résultats de production sont pour 80% dus à la conduite d'élevage et
à l'environnement .
Les résultats mis en avant par PHF sont une reconnaissance du savoir faire des éleveurs , " épicétout " !!
Lun 24 Juin 2019 23:31 #75
épicétout ? épicétout ??

la retraite du forum ? et l'amour du verbe et le sens de la formule dans tout ça ?

Laisser l'ISU 2020 aux chargé de missions , rabougris et dir sans permis ?

On sera pas plus à meme de le formuler nous-mêmes ?

Qu'est-ce qu'on mets dedans et avec quelles pondérations ?
Formuler la race pour la décennie à venir
Mar 25 Juin 2019 11:20 #76
L'ISU 2012 est le fruit d'une concertation et d'une forte demande de la part des éleveurs ou des intervenants
de la sélection pour réduire l'intensité de la sélection sur la production et mettre en avant les fonctionnels .
http://www.web-agri.fr/conduite-elevage/genetique-race/article/un-nouvel-isu-prim-holstein-tourne-vers-l-avenir-1175-72870.html
Aujourd'hui , tout autant qu'hier , les éleveurs ont les moyens de faire remonter les souhaits du terrain
en vue de l'élaboration d'un nouvel ISU modernisé . Encore faut-il que leurs prétentions rejoignent les démonstrations scientifiques :
http://eleveurlaitier.lafranceagricole.fr/selectionner/les-vaches-holsteins-deviennent-trop-grandes-1,6,3952318625.html
Le génome de la population HOLSTEIN est suffisamment souple pour s'adapter aux besoins d'un environnement moderne et d'un avenir de plus en plus incertain .
Transformer la HOLSTEIN en JERSIAISE pour les taux mais avec du lait en plus ne relèverait pas d'un projet
utopique !
La " pâte holstein " est tellement malléable qu'elle peut s'adapter à tous les besoins du moment et à toutes
les pondérations sur les caractères sélectionnés .

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut