[Bovins]De fil en aiguille

Ouvert par Juju le gascon, 02 avril 2011

Sam 13 Avr 2019 11:18 #41
DELICIOUS : 10 fils de sept pères différents !
En attendant les EDG RUBICON entre autres ... A suivre ...

Au fait , on peut aussi changer de race pour diverses raisons (ratage de train , inadaptation de la race ou/et de l'éleveur
à son environnement , etc, etc ... )
Mais le plus efficace et le plus rapide reste le croisement dans un premier temps ...
Sam 13 Avr 2019 11:20 #42
DELICIOUS : 10 fils de sept pères différents !
En attendant les EDG RUBICON entre autres ... A suivre ...

Au fait , on peut aussi changer de race pour diverses raisons (ratage de train , inadaptation de la race ou/et
de l'éleveur à son environnement , etc, etc ... )
Mais le plus efficace et le plus rapide reste le croisement dans un premier temps ...
Dim 14 Avr 2019 11:29 #43
tu cites une vache us aux resultats ex mais il n en demeure pas moins que leur selection meme chez eux fait de moins en moins d adeptes donc il y a bien un probleme qq part malgre comme tu le soulignes le recour a la science qui engraisse du monde sauf les couillons qui traient .A chacun sa façon de selectioner fabriquer pour fabriquer ne fait pas avancer la race .Il suffit juste de regarder les veilles vaches d un troupeau pour s en rendre compte .A partir du moment ou les jeunes quittent le troupeau avant les plus agees, c est tout simplement le resultat de l echec du progres de la selection .
on peut faire des stats sortir des bilans a tour de bras le fait est qu il nous faut de la rusticite sur les vaches avant toute chose .Les services les appros ayant beaucoup trop augmente vis a vis des produits sortis .Ils faut creer de la valeure ajoutee par n importe quel moyen .
nous sommes encore loint via la science de savoir si une vache aura de la longevite ou pas c est certainement la combinaison de la ferti allie aux cellules qui peuvent aider mais il ne faut pas oublier les pattes la qualite des sabots qui reste un frein considerable a la holstein pour veillir .Sa rusticite passera par une baisse de prod tres certainement et par le retour de la puissance au detriment de la taille
Lun 15 Avr 2019 09:52 #44
Tout ce dont tu parles est mis en avant aujourd'hui dans la sélection HOLSTEIN ...
Lun 15 Avr 2019 11:04 #45
tout ceci va se finir un petit matin à l'aube au pistolet ou à l'épée devant témoins avec arrèt au premier sang :byec
Mer 24 Avr 2019 22:45 #46
WARO a écrit:
Bien évidemment et cela se vérifie avec les génomiques qui ont l'avantage de donner une image fiable de leur valeur dès la naissance pour une utilisation rapide et une accélération du progrès génétique de la race , sans oublier les fonctionnels qui évoluent très favorablement .

:mdr :mdr
le progrès génétique de la race :
https://primholstein.com/2019/indexatio ... confirmes/
indexation-davril-2019-variations-d'index-chez-les-taureaux-francais-confirmés

première phrase : " N’oubliez pas le changement de base "
pour ensuite , et c'est une première , systématiquement et consciencieusement ,
présenter les variations d'index en excluant les 6 points de changement de base qui leur sont si chers

face au désastre , fallait bien changer de pied .
trois semaines pour sortir cette prouesse

la science de la statistique reste , les index des toros s'érodent
Jeu 25 Avr 2019 09:41 #47
ah oui ca c est du progres !! il y a eu une decote de 50 pts sur certains toros c est le reflet du niveau de fiabilite quand on enleve l effet ascendance via le resultat sur descendance Comment peut on encore valide un tel systeme ........
Mar 30 Avr 2019 16:03 #48
S'enflammer ne sert à rien , il suffit de quelques constatations
Pour une fois , elle ne seront pas de moi mais de HOLSTEIN INTERNATIONAL mai 2019 !
Dans la rubrique "Nouveaux index ADN internationaux " :
"En FRANCE, l'accélération du progrès du classement gISU est manifestement visible . Alors que cette année
la base a été ajustée de 5.8 points , sur ces trois dernières années elle l'a été de 17 gISU . A titre comparatif ,
au cours des trois années préalables, l'ajustement de base était clairement moindre : 14gISU , ce qui est indicatif
d'un large processus d'accélération , etc ... "
Donc , une analyse qui contredit totalement les propos d' ENTRE 2 O et qui explique l'effondrement de certains
géniteurs comme le constate DEBUTANT .
Mais , encore une fois , ces constatations reflètent de l'évolution de la population HOLSTEIN dues aux
caractéristiques de la formule ISU 2012 qui porte ses fruits , amélioration forte des taux et très importante
des fonctionnels , le lait devenant négligeable .
CHAQUE ELEVEUR PEUT SE SOUSTRAIRE AUX INCONVENIENTS DE L'ISU 2012 EN ETANT RESPONSABLE DE SES
CHOIX GENETIQUES ...
Comme boutade , on pourrait dire de l' ISU 2012 : " nos vaches vécurent heureuses sans lait et sans maladie "
Mer 1 Mai 2019 22:55 #49
le progrès génétique de la race :mdr :mdr
pour les cellules par exemple :
http://www.web-agri.fr/conduite-elevage/genetique-race/article/resultats-controle-laitier-2018-vaches-laitieres-holstein-normande-montbeliarde-1175-147535.html#utm_campaign=Article&utm_source=Colonne-droite&utm_medium=FluxFildInfo

faut bien étudier le tableau en bas pendant 30 secondes

comme on dit "y'a plus de problème de cellules"


Durée de lactation 344 j avec un IVV de 423 j

Taux stables
Mar 21 Mai 2019 22:26 #51
On a eu droit à 3 articles de PHF sur l'indexation d'avril :
- 3 articles sur la stabilité des index sans mentionner 1 seul fois un CD (coefficient de détermination) ;
si un fournisseur de génétique était aussi peu scrupuleux il se fait taper sur les doigts .
- 3 articles de comparaison d'index toujours 'Sans le changement de base mobile' ,
pourtant le changement de base mobile , c'est le progrès génétique , leur progrès génétique , leur raison d'être
- 3 articles pour comparer :
index toros 0 filles avec index toros 0 filles
index toros plus de 40 filles avec index toros plus de 40 filles
et index étrangers (confirmés) ;
il n'en manque pas 1 ?
Toros 0 filles en décembre et plus de 40 filles en avril ?
Ou faut-il ne comparer que ce qui est comparable ?
Mar 21 Mai 2019 23:07 #52
entre2o a écrit:

PHF :On peut néanmoins accorder que le progrès génétique pour des caractères dont l’héritabilité ne dépasse pas 0,10
est exceptionnel
,
et le début de l'explication sera à explorer par nous-mêmes .

Eh bah , WARO à du mal à suivre , il commence à perdre le fil
donc
je ne peux pas vous laisser dans ce suspense insoutenable :

Comme je disais sur ce forum en 2012
dans l'heure qui suivait la publication des nouveaux pondérations de l'ISU 2012
et je me cite à l'a peu près :
" 23 % FER , ça fait quand meme beaucoup pour des caractères aussi peu héritable
et surtout pour lesquels les infos arrivent avec autant de retard "

Et bah , on y est :
meme avec une population de référence aussi vieillotte (les vaches filiées nées en 2011-2013) ,
les biais de l'index sur ascendance ne sont pas purgé .
Je m'explique : une vache née fin 2013 , qui vele début 2016 ,
deuxième velage début ou mi 2017
troisième velage mi ou fin 2018 , elle n'est meme pas confirmée pleine fin février 2019 de son 4ième veau .
Et si les résultats d'IA en 4ième lactation ne sont pas prise en compte ,
y'a aussi le problème que le père n'aura toujours pas ces filles 'second crop' ,
le père ne s'est pas re-confirmé

Les sur-estimations quasi-systématiques des index génos (ici sur les caractères peu héritables) et
peu mesurés (les réussites au IA1 est moins souvent mesuré que les cellules à chaque controle , par ex.)
font qu'on n'arrive pas à les purger à temps

Donc index des vaches en population de référence toujours un peu sur-estimés ,
donc 'progrès génétique' sur-estimé
cqfd
Mar 28 Mai 2019 20:19 #53
Critiquer l'ISU 2012 ne suffit pas , il faut vouloir " en profiter " pour mieux s'en détacher ...
Petite remarque : QUEL EST LE NOMBRE MOYEN DE LACTATIONS par VACHE LAITIERE ? La réponse permet
d'annihiler tes conclusions .

y'a aussi le problème que le père n'aura toujours pas ces filles 'second crop


Là aussi , ton raisonnement m'étonnes ... Ton schéma de pensée est resté accroché à l'ancien monde du TESTAGE .
De 50 à 100 filles pour le testage , nous sommes passés à plusieurs centaines de filles réparties de façon
aléatoire pour les génomiques , plus besoin de filles de service , pardon , de "second crop "
Mar 28 Mai 2019 21:31 #54
L'ISU 2012 est mort depuis ce sortie avril 2019 , cqfd

il est a espérer que y'a au moins un visionnaire à l'IDELE pour expliquer à l'OS
que c'est devenu un bordercollie qui court après sa queue
Jeu 30 Mai 2019 12:09 #55
Juste pour l'anecdote.
Je n'ai jamais sélectionné sur ISU mais surtout 3 critères: Santé MA et Ferti parce que c'est les 2 plus importants sans quoi une vache est très vite réformée ainsi que la MO parce que pour durer et valoriser les fourrages, il ne faut pas des chèvres avec un moteur de Ferrari.

Le syndicat d'éleveurs 57 a remis des trophées en avril dernier.
J'étais invité mais malheureusement c'était l'anniversaire de ma fille donc je n'y suis pas allé.
J'ai obtenu le prix du meilleur élevage en ISU du département :mdr

Finalement c'est l'ISU qui est venu à moi :eusa_whistle

Ma meilleure génisse est une KP Carter x Mogul X Goldchip X Astronomical X Cousteau sur la famille Mauï

Toujours garder en tête qu'il faut des fondations d'abord.
Concernant la génomique, il ne faut pas la considérer comme une nouvelle religion mais s'en servir en se demandant si le pedigree du taureau peut permettre d'avoir les résultats qu'il a.
Certaines mères à taureaux évolution font un peu peur

La holstein reste la race la plus économique et la plus rentable dans la plupart des pays du monde mais elle est malheureusement très mal utilisée notamment par les tenants du toujours produire plus qui raisonnent en litre/m2 de batiment.
Jeu 30 Mai 2019 12:40 #56
la holstein souffre de ses maux! abscence de rusticite
Jeu 30 Mai 2019 19:48 #57
Santé mamelle + fertilité , c'est être dans la philosophie de l'ISU du jour ...
https://primholstein.com/index/index-fiche-taureau/000765751337-NL/
KP CARTER représente l'archétype du géniteur capable de produire les descendants les plus conformes à
la formule ISU .
Ses filles présentes dans les listes officielles et les autres non publiées par les unités de sélection le
prouvent .
Les jugements de valeur n'ont rien à faire dans la sélection . Ainsi insulter les chèvres , c'est insulter l'avenir !
Pour information , mes vaches à plus de 100000 kilos de lait , les plus fertiles et les plus résistantes aux maladies
ont toujours été les plus petites ou les moins imposantes et surtout les plus efficaces au pâturage ...
L'orientation qui prévaut aujourd'hui à travers le monde va vers une diminution du gabarit de la Holstein .
Certains intervenants du forum ont d'ailleurs choisi de SAUTER LE PAS en passant à la Jersiaise ,
" la chèvre efficace "... (voir CL 2018 ) .
Les fondations se créent . Un pédigrée avec des animaux " up to date " ou mis en valeur pour avoir eu la chance
d'être bien nés et donc bien travaillés n'a pas plus de valeur que celui issu des profondeurs d'une sélection à la
"monsieur Jourdain " et révélé parfois fortuitement à la grâce d'un résultat génomique .
Quelques disparus du forum en sont la preuve vivante ... par leurs résultats !
La génération spontanée n'existe pas , il suffit d'être cohérent et très persévèrent pour s'autoriser à changer
l'eau en vin .
Jeu 30 Mai 2019 23:33 #58
faut pas déconner non plus
Le KP Carter , il est à +3 en taille et ça se voit dans ces veaux
un bon +200 seulement en lait et 52 Inel , 1,6 STMA , 2,6 Fer .
Son père Kingpin à +3,2 en taille
un bon +200 en lait et 23 Inel , 1,1 STMA , 1,5 Fer .
Donc 30 points d'INEL de gagné :pouce
C'est les taux mais ça vient pas du GPM .

Parce que le grand-père Headliner (plein frère de supersire) , lui
est à +1268 en lait et 54 Inel mais -2,3 en IB donc -1,2 en IVIA1 , -0,8 STMA et -0,8 CEL avec -0,8 VT :!:
-1,8 longueur trayons et -0,7 ImplantationArrière .
ISU 144
C'était le n° 3 ou 4 au TPI , il y a pas si longtemps ,
juste derrière son frère ,
à l'époque WARO était encore fan de leur mère Shauna .

Pourvu que Carter a bien fait le tri de gènes entre son père et sa mère
178 x 144 ---> 210 ISU
23 x 54 ---> 52 INEL
1,1 x -0,8 ---> 1,6 STMA
1,5 x 0,1 ---> 2,6 Fer

Quand t'as une génisse avec P et GPM à 178 et 144 ,
donc de la vieille génétique ringarde , du confirmé sur confirmé ,
tu ne la fais meme pas génotyper , c'est sans espoir .
Ven 31 Mai 2019 00:20 #59
Toujours aussi incohérent Entre2o !
Ven 31 Mai 2019 07:09 #60
Et la mère dans tous ça elle n’a pas son mot dire? Elle en apporte des Genes
Exemple une Genisse power red x goupix elle sort en résultat génomique à 192 isu ( avec les qualités du pere + 900 en lait mais la mère a transmit les qualités du grand père en fonctionnel elle est à1,6 stma 2,4 repro) si tu restait sur isu sur ascendance elle était 145

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut