[Bovins]De fil en aiguille

Ouvert par Juju le gascon, 02 avril 2011

Mer 3 Avr 2019 17:14 #21
Elévation était père à taureau pendant 20 ans
il en reste 12 % .
De nos jours ils sont PAT pendant 20 jours ...
Mer 3 Avr 2019 20:09 #22
En effet , je vois beaucoup de prétendus sélectionneurs ( bah , ils exposent au SPACE ou à quelque autre foire !
Une consécration en quelque sorte ... Assez peu compatible avec le portefeuille ! ) utiliser les vieilleries des marchands
de semences devenus marchands d' illusions .
Le beau ou le bon c'est le passé , la souche , celle qui aura eu la chance d'être travaillée , la souche profonde comme
ils disent ...
Ceci étant , ils se privent des dernières avancées du progrès génétique , confirmées par les index sur descendance ,
et sont souvent les premiers à discréditer une sélection dont ils ne profitent pas en refusant d'utiliser les jeunes génomiques ...
Certains disparaissent du paysage de la sélection bien que leur souche donne des géniteurs d'élite dans des pays
voisins . Je pense à la descendance de B........A aux PAYS- BAS .
P.S : EVE ,la mère d'ELEVATION s'est retrouvée en fin de carrière dans une ferme où j 'ai eu la chance de travailler .
Ce n'était pas un hazard ...
Mer 3 Avr 2019 22:56 #23
Debutant a écrit:
l upra ou evolution Waro car les deux ne font plus qu un

ce n'est plus l'upra depuis belle lurette , comme tu sais aussi bien sur

PHF est une association d'éleveurs
qui représente les éleveurs dans l'organisme de sélection .
Les entreprises de création et diffusion étaient représenté par évolution et genes dif .

Vu que PHF n'a pas réussite à garder les 2 grenouilles dans la brouette ,
ils y sont désormais uniquement avec évolution
mais ils "gardent leur indépendance parce que majoritaire en votes" .
Sauf s'ils ne se plient pas aux propositions d'évolution , ils auront raison tout seuls .

Donc complètement indépendant d'évolution sans lequel ils ne peuvent rien !
Ven 5 Avr 2019 18:17 #24
Il y a belle lurette que PHF sert de faire valoir aux entreprises de sélection et plus encore aux vendeurs de semences .
On pourrait même considérer qu'elle se charge d'un travail contraignant et peu rémunéré , le pointage ou la supervision
des concours pour le meilleur bénéfice des opérateurs précités .
Tout ceci induisant un rabougrissement de PHF et de ses agents ...
Sam 6 Avr 2019 22:07 #25
BenarlindA
Dim 7 Avr 2019 09:41 #26
Comment faite vous dans le choix des accouplements que vous effectuez chez vous ? Quel index ? Les origines ? Génomique ?
Dim 7 Avr 2019 21:37 #27
Parlons-en la génomique
LOUXOR a 4 ans et n'a aucune fille en production et aucune fille pointée .
(pour le moins au moment de la prise des fichiers pour le calcul)
Néanmoins il est à 76 % de CD maintenant . Pourtant le max pour un géno est 75 % .
Apparemment tout ces fils et filles qui confirment en génomique lui donnent un plus en CD .
Le système de calcul génomique se suffit à lui-meme , il est devenu hors-sol .
Autant plus qu'il doit avoir des milliers de filles qui approchent les 2 ans ,
donc il doit avoir un index 'ferti génisse' très fiable mais cet index est à CD 66% , et
son index 'ferti vache' est à CD 68% .
Ils ne s'intéressent plus aux données terrain , la génomique devient hors-sol .
Lun 8 Avr 2019 11:22 #28
Les objectifs de sélection du troupeau précèdent le choix des géniteurs .
Les Génomiques ont passé l'épreuve des confirmés sur descendance (voir historique indexation DANTE ) , ils sont
utilisables en toute confiance .
Après , il suffit de choisir dans des listings pléthoriques qui peuvent satisfaire toutes les orientations de l'éleveur .
Lun 8 Avr 2019 11:51 #29
Eh si , LOUXOR a quelques filles en lactation !
Mar 9 Avr 2019 09:55 #31
tjs aussi pertinent dans ses commentaires et surtout objectif de la part d Entre 2o .Waro tu perpetues ta visions de l index extreme qui a evoluer sous la forme de la genomique .J ai fais passer des oraux blancs bts, compta sous les yeux bien evidement et celui qui avait le meilleur niveau de marge et qui bossait le moins, travaillait avec des croisees en bio .Les plus ridicules et les plus endettes ceux qui bossent en ph .A quoi sert donc cette super selection .Le vrai potentiel de tous ces toros geno c est quand tu as 3000 filles car la en faite tu as un eventail non pas dirige sur accouplement mais diffuse dans la nature .
76de cd sans aucunes fille de pointees et en lactation ,par le passe cela correspondait a 50 filles de pointees et en lactation .
des genisses a 250 pts d isu la barre des 300 se rapproche encore un effort puis appres on va revoir la formule isu puis on rebattera les cartes etc
Mar 9 Avr 2019 12:50 #32
toujours avec tes oeilleres debutant

la morpho rien que la morpho

bref si tous ceux qui s'en sortant le mieux utilisais des taureaux morpho

cela se saurait

combien de ceux qui font les concours , je parle d'acharne gagne quoi

cela tire pour soit s'aggrandir ou installer un filsou faire un batiment

excuse mais la rentabilite d'une exploit ne se joue pas que sur les taureaux ou les choix des taureaux

si tu n'en veux pas , laisse les pour les autres .
v
Mar 9 Avr 2019 13:24 #33
Sais tu lire ? on parle de fiabilite de selection et ce qui en decoule
Mar 9 Avr 2019 17:19 #34
La fiabilité des génomiques s'avère très supérieure à l'ancien système de testage qui avec des filles de service étaient
parfois loin de confirmer la série de testage . Souvenez-vous de IGALE BD !!! et j'en passe !!!
Quel temps perdu et quel gâchis capable de vous détruire une souche en un seul accouplement !

DEBUTANT , ton argument sur la fiabilité est irrecevable . Il est d'ailleurs facile de le constater par la quasi disparition
de descendants de très bonnes souches dans les listings quand les éleveurs propriétaires n'ont pas voulu utiliser
des jeunes génomiques ...
Mar 9 Avr 2019 22:41 #35
WARO a écrit:
La fiabilité des génomiques s'avère très supérieure à l'ancien système de testage qui avec des filles de service étaient
parfois loin de confirmer la série de testage .

J'espère que c'est une blague

La fiabilité des jeunes taureaux avec index génomique s'avère très supérieure à la fiabilité des anciens 'testage' avec index sur ascendance , oui !

Mais les index basé sur la série de testage , donc souvent autour de 100 filles (et un CD de 90 %) sont bien supérieur aux index génomiques d'aujourd'hui (max 75 % ou bien 76 % depuis 7 jours) .

De plus , les éleveurs de base n'utilisaient les testages qu'à 25 % , les top-sélectionneurs ne les utilisaient pas .
Et ces anciens testages n'étaient pas PAT .

Et si 75 % des anciens propriétaires de bonnes souches sont disparus des écrans radars c'est
parce qu'ils ne rentrent que 25 % du nombre de taureaux qu'à l'époque , "pour augmenter la diversité génétique"

De nos jours , on ne saurait pas si les jeunes toros génos avec premiere série de filles vont confirmer
parce qu'ils ne seront pas re-utilisés ;
les génomiques avec leur fiabilité accrue n'arriveront jamais au statut de 'taureau confirmé et utilisable'

Le paradoxe de l'œuf et de la poule : « Qu'est-ce qui est apparu en premier : l'œuf ou la poule ? » :eusa_wall

Si les confirmés ne sont pas assez bons c'est parce que les génomiques étaient et sont systématiquement sur-évalués ?

"Au lieu d'avoir 1 toro sur 20 qui confirme il y'aura 1 toro sur 5 qui confirme "
donc des dizaines de toros à 200 , par an !
Mer 10 Avr 2019 14:44 #36
Quelle bouillie , ENTRE 2O !
Tu mélanges tout !
les génomiques avec leur fiabilité accrue n'arriveront jamais au statut de 'taureau confirmé et utilisable

LES MEILLEURS CONFIRMES UTILISABLES , pour les éleveurs allergiques au risque , SONT LES ANCIENS MEILLEURS
GENOMIQUES .
Consulter l'historique des indexations permet de balayer les croyances dont tu t'entretiens pour dérouler une prose
fallacieuse .
Quels sont les meilleurs génomiques confirmés ? IL est vrai que les génomiques français sont bien dépassés par beaucoup d'étrangers au-dessous d'eux à la publication selon la formule de transformation de l'époque !
https://primholstein.com/index/tous-les-taureaux/ voir confirmés français CF et étrangers confirmés EF
Mer 10 Avr 2019 23:16 #37
IPNOS à seulement 190 et -2,4 en Vitesse de Traite , inutilisable en roto robo et sdt meme pour les fumeurs

:read il était à combien en VT en géno ?


JAMES BOND à 186 et CD 86


Allergique au risque ? Qui peut encore se permettre de se prendre tellement au sérieux qu'il sélectionne pour le progrès de la race ?
99,9 des accouplements c'est pour élever des génisses (MAV , mère à vaches) ,
c'est beaucoup trop cher pour accepter que presque 1 sur 2 n'arrive pas en deuxième lactation ;
bon nombre n'arrive pas à 120 jours en lactation et ne sont meme pas prise en compte du tout .

La fiabilité des index est le critère numero un pour une sélection économique

Toi WARO , t'es obnubilé à dénoncer l'ancien star-système
avec les toujours meilleures sélectionneurs avec les toujours meilleures souches , souvent sur les meilleures terres .
Aujourd'hui c'est toujours le star-système
avec les meilleures préfixes avec les meilleures génisses génos (achetées) et avec les meilleures sponsors financiers .
Système ultra-fricqué avec collecte sur collecte , toros à 100,000 avec contrats d'exclusivité pour x mois etc

la start-up nation de la génétique ,
certains ne font meme plus de lait , porte ouverte à tout les dérives
Jeu 11 Avr 2019 00:32 #38
Ton analyse ne correspond en rien à la réalité .

[url]La fiabilité des index est le critère numero un pour une sélection économique[/url]
Bien évidemment et cela se vérifie avec les génomiques qui ont l'avantage de donner une image fiable de leur valeur dès la naissance pour une utilisation rapide et une accélération du progrès génétique de la race , sans oublier les fonctionnels qui évoluent très favorablement . Tout cela s' avérerait impossible dans le cadre de l'ancien système
d'évaluation , le testage . ( 4,5 ans avant mise sur le marché des meilleurs et 4 ans de plus pour les filles de service avec quelques surprises désagréables ...et un nouvel index ) .

[url]avec les toujours meilleures sélectionneurs avec les toujours meilleures souches , souvent sur les meilleures terres
Aujourd'hui c'est toujours le star-système [/url]
Des meilleures souches ou des meilleurs éleveurs , beaucoup ont disparu par refus de l'utilisation des génomiques
pensant posséder une rente de situation . Il suffirait d'attendre pour récolter des erreurs de la génomique . Eh , bien
non le train est passé ...
Il me semble avoir présenté la sélection comme une histoire d'huile et d'eau capable de profiter à tous les éleveurs
pour peu qu'ils aient de la constance et de la rigueur dans leurs choix sans posséder les meilleurs animaux au départ
et les meilleures terres .
Jeu 11 Avr 2019 23:57 #39
WARO a écrit:
Bien évidemment et cela se vérifie avec les génomiques qui ont l'avantage de donner une image fiable de leur valeur dès la naissance pour une utilisation rapide et une accélération du progrès génétique de la race , sans oublier les fonctionnels qui évoluent très favorablement .

:mdr :mdr

le progrès génétique de la race :

https://primholstein.com/2019/indexatio ... ctionnels/
:mdr :mdr
le progrès génétique de la race
en lait
on n'est plus qu'à 12 kg c'est dans la marge d'erreur , ça ne progresse plu
https://primholstein.com/2019/indexation-1910-la-primholstein-progresse-sans-cesse-dans-les-fonctionnels/
"La Prim’holstein est connue pour être la race la plus laitière face à ses contemporaines. Ce niveau de production élevée est maintenu avec une stabilité du progrès génétique pour la quantité de lait (un gain de 12 kg)"

soit le niveau est maintenu donc avec une stabilité du niveau
soit y'a du progrès génétique .

Là , le magicien chargée de missions sait en faire un synthèse : une stabilité du progrès génétique . :pouce :mdr
Je vous laisse savourer

Va dans les campagnes et on entends ça ne donne plus comme avant
un 28 litres au pic pour une primipare c'est déjà 'pas mal'
il y a 20 ans il y'en avait déjà qui donnaient 40 chez moi ,
libre-service airepaillée dacquidéconnait , galega fut (testage de fastfuture) x salin .

Restons concentré sur l'alinéa / l'oeuvre de PHF , pour ne pas le sortir de son contexte :
La Prim’holstein est connue pour être la race la plus laitière face à ses contemporaines. Ce niveau de production élevée est maintenu avec une stabilité du progrès génétique pour la quantité de lait (un gain de 12 kg). En revanche, la concentration de ce lait est en cours d’amélioration, puisque les Prim’Holstein actuelles possèdent un index TP et TB respectivement supérieure de 0,12 pts et 0,16 pts par rapport à la population de référence.

face à ses contemporaines ?
face à d'autres races ou face à des croisées ?
Parce que le niveau des croisées on ose pas dire ?

Et encore , dans le meme oeuvre :
"L’Isu mis en place en 2012 par l’OS Prim’holstein avait pour objectif d’apporter un progrès génétique de la race au niveau des index fonctionnels. Depuis 2017, on constate le résultat de cette formule. Elle a permis d’améliorer la qualité sanitaire du lait via la synthèse STMA (Santé de la mamelle), et permet à la génération actuelle d’assurer aussi bien en production qu’en reproduction. En effet, un progrès génétique de 0,14 pts d’index est exceptionnel pour des caractères dont l’héritabilité ne dépasse pas 0,10."
Normalement on devrait constater les résultats dès 2015 ; la voie MAV (mère à vaches) ,
donc apparemment la sélection des vaches pour faire ses propres génisses n'a pas d'importance / n'existe pas ;
le progrès ne vient que de la voie male .
Pour dire que le boulot leurs tecs en 2012 2013 2014 est balayé comme un revers de main .
Celui des adhérents éleveurs aussi , en passant .

On peut néanmoins accorder que le progrès génétique pour des caractères dont l’héritabilité ne dépasse pas 0,10
est exceptionnel , et le début de l'explication sera à explorer par nous-mêmes .
Sam 13 Avr 2019 11:07 #40
[quote]On peut néanmoins accorder que le progrès génétique pour des caractères dont l’héritabilité ne dépasse pas
0,10 est exceptionnel[quote]
Enfin , un premier point d'accord !
L'ISU actuel , voulu par les éleveurs et les OS , fait la part belle aux fonctionnels :IBL n° 2012-2 , la production ne
représente que 35% de la formule . Les intervenants , poseurs ou vendeurs de semences , se réfèrent à l'ISU
2012 avec le résultat que l'on connaît : une stagnation de l'index lait , une amélioration des taux et une nette
amélioration des fonctionnels .
Cette évolution s'applique à la population animale holstein mais peut être très différente dans le cadre d'un élevage individuel où l'éleveur hiérarchise lui-même ses critères d'accouplements .
L'influence d'une sélection subie entraine les effets recherchés au niveau global mais chaque éleveur peut s'en
soustraire et par exemple amplifier le progrès génétique lait de son troupeau ou d'autres critères s'il le désire .

La voie femelle est plus qu'importante pour produire son renouvellement , encore faut-il :
1- faire une sélection massale en donnant une chance à toutes les femelles accouplées
2- trier selon ses critères (avec les tests génomiques , c'est plus scientifique )
Pour information , DELICIOUS (high ranking sire report - avril 2019 ) posséde 10 fils dans le Top 50 !
Et bien d'autres à venir , j'imagine que son influence sur la race holstein sera significative ...

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut