Trop de raisins !

Ouvert par WESTVAR, 03 juin 2009

Mer 3 Juin 2009 19:13 #1

Sur un plantier de grenache en 3eme feuille , j'en ai 2 foi de trop . Il va falloir que je fasse une sacrée vendange verte , sinon c'est la catastrophe , non seulement je vais pas avoir de degré , mais en plus je vais complètement épuiser mes pauvres vignes  . J'ai mème peur que les pieds se tordent avec le poid , après pour les redresser , c'est la misère .


Et dire qu'avant je sortais pas 20Hl/ha sur cette parcelle ,c'est pour ça que j'ai replanté , maintenant j'en ai de trop .


Le problème , c'est que je l'ai jamais fait ! c'est la première foit que j'en voi autan  . J'attaque maintenant ou il vau mieu que j'attende un peu ? C'est quand la meilleure époque ?

Mer 3 Juin 2009 21:29 #2

Ben il y a pas le feu ! attend encore avant de les tomber !


Un orage de grêle est vite arrivé, et là, il tombe tout seuls, un peu trop même !!!!!!


A ces vitis, ils rouspètent quant il y a pas de raisin, ils rouspètent quant il y en a de trop !!!!  


Dis toi bien, que c'est plus facile de les tomber que de les maîtres !    

Jeu 4 Juin 2009 12:13 #3

Je suis bien d'accord viticool . Mais d'après toi , c'est quand le dernier moment , parceque si je les fait tomber trop tard , j'ai peur que ça profite pas aux autres  .


Rentrer des tonnes de chevrotines à 8° , ça m'interresse pas du tout . Je perd de l'argent 

Jeu 4 Juin 2009 14:35 #4

ouais ,    sans parler que ça va nuire au developement du plantier    et qu'il s'en ressentira pendant  5 ou 10 ans 

Jeu 4 Juin 2009 16:03 #5

Salut , le meilleur moment pour réaliser de l'éclaircissage se situe entre la fin nouaison jusqu'à fermeture de la grappe ... il est toujours possible de le faire lors de la véraison toutefois , les baies se ramolissants  les blessures qui peuvent être engendrées lors de l'opération seront autant de potentiels foyers à botrytis !!!


Le phénomène de compensation par grossissement des baies restantes est réel mais il a tendance à s'atténuer au fur et à mesure que l'on s'approche de la véraison 


Quant au gain qualitatif , il est généralement significatif dès lors que l'on fait tomber entre 20 et 30% des grappes minimum , en dessous , ça compense ...

Jeu 4 Juin 2009 19:16 #6

Merci yannick24 ! Je vais de toute facon le faire dès fin nouaison , la qualitée de ma récolte n'est pas primordiale dans ce cas précis , c'est plutot que ce plantier est assez frèle et sur du mauvais terrain , et je me demande ce qui lui a pris de faire autan de raisins , je pense qu'il faut que j'en lève 50% au endroits ou il est le plus beau , et de 80 à 100%  aux endroits les plus faibles .


C'est un terrain à problèmes , très tassant , de l'argile très dure , avec un sous sol très humides , des remontées de sel  , et de plus gavé de potasse à ne plus savoir qu'en faire . Depuis que j'ai planté , j'y apporte seulement de la fumure organique , pas un poil d'engrais .


Sans parler des remédiages  .


Mon grand père disait que la vigne viendrait jamais sur ce terrain , ça fait donc 3 générations qu'on se bat avec cette petite parcelle  en location  . Si j'avais pas un champ mitoyen en bonne forme , il y a longtemp que je l'aurais laissé tombé .

Ven 19 Juin 2009 20:50 #7

Ca y est , j'ai commencé , ça me fait mal au coeur de lever toutes ces grappes , c'est vert par terre .


Je pense comprendre se qui c'est passé . Comme il y avait pas de récolte (700kg pour 4000m), mon père à du forcer à la potasse pour tenter d'avoir du rendement , mais comme il manquait de MO , la potasse n'a pu s'assimiler et le rendement : nul . Moi , j'arrive derriére , annalyse de sol , manque terrible de MO , j'ais mit la gomme , première année , 40 tonnes de compost dans 4000m , deuxième et troisième année , 1000kg de fumure organique .


La potasse s'assimile maintenant ! Mais j'ais que des raisins , pas de branches. Je voulais balancer un engrais azoté , mais s'il pleu pas  . Je préfère envoyer un foliaire , je vais voir si j'en ais pas un peu qui me reste . C'est vraiment la prise de tète ce terrain , heureusement que c'est que 4000m . Mais je m'entète , et je suis tétu , mais parfoit je me demande ce que je fout à travailler ce terrain à perte .

Lun 22 Juin 2009 22:10 #8

J'étais inquiet il y a quelques mois, mais finalement , aucune coulure, la floraison c'est très bien passer, résultat il y en a un peu trop par endroit, je vais freiner pour le mildiou, car s'il m'en fume un peu, c'est pas grave ! 

Lun 22 Juin 2009 22:33 #9

Je m'en suis bien tiré contre le mildiou cette année : un cuprique a 600gr Cu et un préventif systémique .


Et pas une tache  , le temp à tourné quand il fallait . Ca fait un bail qu'il pleu plus ! J'ais eu très peu de coulure , mais je me langui de tout rentrer , parceque tant que ce n'est pas dedans  .


Par contre contre le oïdium , je baisse pas la garde  , au moin jusqu'a fermeture de la grappe !

Lun 1 Oct 2018 20:50 #10
j'ai un problème d'excès de raisin dans une vigne de 4 ans avec blocage de maturité à une ou 2 semaine de la vendange. Je me suis fait avoir, j'aurais du m'y prendre plus tôt et faire tomber mais je pensais vraiment pas que ça aurait du mal à murir comme ça. Est-ce que vous pensez que ca peut valoir le coup de faire tomber si proche de la vendange ou ca ne sert strictement à rien ? J'espère encore un peu de la part du passerillage pour concentrer tout ça mais bien qu'il me reste encore des feuilles vertes je ne pense que la vigne soit apte à continuer à faire murir aussi tard ? l'état sanitaire est parfait et ça peut attendre largement.
Lun 1 Oct 2018 21:00 #11
Ne tombe pas les raisins ce ne servira strictement à rien! Les seules chances de gagner en degré maintenant c’est la concentration du raisin et la pourriture qui peut s’installer.
Lun 1 Oct 2018 21:07 #12
ok mais je peux faire tomber au moins les grappes moins mûres que les autres je pense ce sera toujours ca de gagné. Notamment celle ou i l y a du raisin vert. Comment savoir d'ou vient le problème, est-ce que c'est juste une question de nutrition ? Bon après c'est une jeune vigne et c'est une année un peu spéciale mais je ne sais pas si ça peut tout expliquer. J'écarte le stress hydrique car je n'ai pas de feuilles jaunes.
Lun 1 Oct 2018 23:19 #13
Si tu veux en tomber tombes-en quelque uns mais je suis pas sur que ça ai de l’effet si tu les vendanges dans 10 jours! Pour la raison je sais pas expliquer comme ça. C’est vrai que les jeunes vignes font moins de degrés mais si tu dis qu’il y a eu blocage depuis peu c’est bizarre. Est ce qu’elles ne connaîtraient pas une sécheresse tardive depuis quelques semaines? Ou alors elles sont vraiment trop chargées! Ton feuillage est il assez volumineux par rapport aux nombre de raisins? Est-ce une année plutôt tardive pour chez toi?
Mar 2 Oct 2018 07:45 #14
Tu l'estimes à combien ta récolte sur cette parcelle ? Tu l'as prélevé à combien récemment ? :eusa_think

Quand c'est "très chargé" , c'est absolument normal de faire de faibles degrés !
Tomber des raisins maintenant , je n'y vois aucun intéret !

Maintenant , il y a des solutions ... que ton conseiller aurait dû t'indiquer ... c'est dans les situations compliquées que ton conseiller doit faire la différence !

Si tu as 1 ou 2 semaines d'attente , il y a des foliaires et des engrais liquides ( via le gag ) , avec peu voir pas de DAR , qui font monter le degré .
Un collègue a fait sur un cinsault de 5 ans , 51 T sur 2,2ha ....il est passé de 10° à 12,5° en 12 jours
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Mar 2 Oct 2018 14:37 #15
- jeunes vignes : décharger
- 50 % de raisin en + donc 50 % de feuilles en + (augmenter la haie foliaire).
Mar 2 Oct 2018 19:52 #16
En 10 jours il peut s'en passer des choses, tomber du raisin ne sert pas à grand chose maintenant, il faudrait savoir à combien de degré elle est. Ensuite, plutot que de tomber du raisin et si vendange à la MAV, baisser le secouage pour éviter de faire tomber les grains vert, faire des test rangs après rangs à la lunette.


Tien c'est un vieux sujet que j'avais ouvert il y a presque 10 ans, ça donne l'occasion de faire un peu le point :
WESTVAR a écrit:
Merci yannick24 ! Je vais de toute facon le faire dès fin nouaison , la qualitée de ma récolte n'est pas primordiale dans ce cas précis , c'est plutot que ce plantier est assez frèle et sur du mauvais terrain , et je me demande ce qui lui a pris de faire autan de raisins , je pense qu'il faut que j'en lève 50% au endroits ou il est le plus beau , et de 80 à 100%  aux endroits les plus faibles .
C'est un terrain à problèmes , très tassant , de l'argile très dure , avec un sous sol très humides , des remontées de sel  , et de plus gavé de potasse à ne plus savoir qu'en faire . Depuis que j'ai planté , j'y apporte seulement de la fumure organique , pas un poil d'engrais .
Sans parler des remédiages  .
Mon grand père disait que la vigne viendrait jamais sur ce terrain , ça fait donc 3 générations qu'on se bat avec cette petite parcelle  en location  . Si j'avais pas un champ mitoyen en bonne forme , il y a longtemp que je l'aurais laissé tombé .

Hé bien mon grand père avait raison ! :mdr Et il n'y aura pas de quatrième génération, c'était la seule année ou cette vigne a fait des raisins ! Quand la propriétaire, qui était une vieille dame très respectable, est décédée, ses enfants ne m'ont mème pas prévenus et je m'en suis rendu compte quand le chèque du loyer m'ait revenu pour mauvaise adresse, j'ai fais des recherches pour pouvoir payer ce que je devais et j'ai laisser tomber la parcelle.
J'ai des principes un peu vieille France, mais j'estime que la moindre des choses aurais été de me prévenir du décès surtout qu'on étaient fermiers depuis 3 générations.
C'est un jeune qui a reprit et il a tout arraché et replanté. Dans ma vie ça fait la 3ième fois que je vois arracher et replanter cette parcelle et toujours avec le mème résultat. J'espère qu'il aura plus de chance que nous :eusa_pray
Mer 3 Oct 2018 21:21 #17
Merci Roumegue pour ton idée, j'ai testé ça ce matin et je vais voir. Chasselas je comprends pas ta réponse, quand tu dis jeune vigne = décharger tu parles en prévention plus tôt dans l'année, pas maintenant ? Si c'est en prévention avec la coulure que j'ai eu je me suis dis que je pouvais couper l'opération vendanges vertes cette année. Après c'est peut-être pas forcément la charge, les jeunes vignes ont souffert cette année donc je sais pas. Par contre, en attendant aussi longtemps avant récolte sur cette jeune vigne, je risque de l'affaiblir, est-ce que je ne dois pas carburer en sortie d'hiver sur son alimentation voir même lui faire un apport de compost mûr juste après vendanges ?
Mer 3 Oct 2018 21:37 #18
Le raisonnement de base sur une jeune vigne est qu'on vise la pérennité du domaine. On est dans une logique d'investissement où il faut savoir perdre pour gagner. Les jeunes doivent être déchargé car ils ne supportent pas la surcharge (trop peu de racines, trop peu de volume de bois).

Perso, vu que comme tous ici j'ai bcp de travail, je rabats les jeunes à la taille de sorte à être sûr de ne pas avoir trop de raisin. Pour éviter des plaies de taille on conseille de monter vite... mais si c'est pour laisser au final 3 kg par pied en 2 ou 3ème année.. Question pérennité pas sûr que ce soit mieux que rabattre à une corne unique... Donc si on passe dégrapper on peut monter la charpente rapidement... Mais pour les recours... Qui a le temps de passer les décharger ? Donc perso je monte mon pied sur 4 ans et ça m'évite de dégrapper.

Sinon je disais que tant qu'il y a assez de feuilles la vigne récupère mieux.

Pour ton jeune, 50 unité de nitrate d'ammoniaque sous le rang en avril 2019.
Ven 5 Oct 2018 21:15 #19
perso je trouve pas que ta solution soit bonne. Car si tu rabats en pendant 3 ans tu n'as toujours qu'un seul rameau qui tire. Si tu montes ton pied et que tu laisses plusieurs bourgeons et que tu égrappes, la tu vas avoir de la vigne qui va avoir de la force pour s'enraciner, car elle aura beaucoup plus de feuilles pour assurer sa croissance. Jusqu'a quand considérer un vigne comme "jeune" ? je pense 5-7 ans.
Ven 5 Oct 2018 21:16 #20
ok j'avais pas vu que tu posais la question "qui a le temps de passer les décharger". Certes mais je reste sceptique quand à l'enracinement de ta vigne si tu les rabats pendant 3 ans.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut