rififi sur les " biocarburants "

Ouvert par ventura, 21 janvier 2008

Page 1 sur 1
Lun 21 Jan 2008 14:19 #1



Faut-il abandonner les biocarburants ?





Même si une telle question - quelque peu dérangeante - ne saurait faire l'objet d'une réponse univoque, elle mérite néanmoins d'être posée, ce que nous n'avons pas manqué de souligner ces derniers mois.Toujours est-il que ce débat progresse vite et sans doute faut-il y voir une conséquence directe de la récente explosion des cours des céréales et oléagineux. Mais ce qui est assez fascinant c'est que la remise en cause des biocarburants est aujourd'hui relayée du sein même des institutions européennes.
Rappelons en effet que la Commission de Bruxelles a fixé des objectifs ambitieux en la matière : elle devrait d'ailleurs, et ce n'est pas incident, entériner cette semaine l'objectif de 10 % de la part des biocarburants dans la consommation totale des véhicules terrestres à l'horizon 2020. Un tel objectif est par ailleurs intimement lié a la politique volontariste de réduction des émissions de gaz à effet de serre, lesquelles «devraient» baisser de 20 % a l'horizon 2020.
Toujours est-il que, selon un rapport interne de la Commission de Bruxelles, «les inconvénients des biocarburants l'emporteront de manière quasi certaine sur leurs avantages»...
L'étude conclut en effet que l'on ne peut affirmer que l'objectif susmentionné des 10 % permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre et ceci alors même que les biocarburants posent de nombreux problèmes :
Cannibalisation de la production alimentaire
Déforestation, notamment en Asie du Sud-Est
Coût élevé pour les dépenses publiques (jusqu'à 65 milliards d'euros à l'horizon 2020 pour l'Europe des 27 d'ici 2020).

Ces arguments sont connus depuis longtemps mais probablement trouvent-ils aujourd'hui davantage d'écho à l'heure où des émeutes de la faim - à l'ancienne... - commencent à éclater de part et d'autre de la planète.
Manger ou conduire... En Indonésie ou ailleurs, le choix est vite fait !
boursorama
Lun 21 Jan 2008 16:44 #2

Ce que tu ne sais pas c'est que l'éthanol bute sur un problème pratique curieux.
Si tu incorpore 5 % d'éthanol (E 5) dans de l'essence, tu te retrouve avec un mélange très instable, avec des vapeurs explosives redoutables, les vapeurs d'alcools sont en effet beaucoup plus dangereuses que l'essence.


Pour limiter cela il faut incorporer de l'isobutène dans des proportions élevée ( 5 à 7 % ) qui est un produit dont je ne connais pas l'origine.


Par contre un mélange à 85 % (E 85) est un mélange stable mais néssecite un moteur particulier, un véhicule particulier et un circuit de distribution particulier du fait de sa capacité à capter l'humidité de l'air qui est incompatible avec les circuits diesel.


Le projet de 500 stations services en France n'est pas tenu, on en est à 150 à 200. Tu va pas acheter une voiture avec une ammende de polution de 1200 € qui ne peut faire le plein que dans deux station par département.


Voila pourquoi le milliards d'€ investit par les agriculteurs sur l'éthanol est une folie.


Voila pourquoi Soufflet à Marnay (10) vient de jeter l'éponge et que seul Téréos défend encore cette folie qui prétend que 1000 baguettes de pain pour faire le plein d'une voiture est raisonable.

Lun 21 Jan 2008 19:35 #4
""Voila pourquoi les milliards d'€ investit par les agriculteurs sur l'éthanol est une folie.""

Merci à François Lucas et son équipe C.R d'avoir prévenu tous ses adhérents que d'investir dans l'éthanol était une folie, alors que tous les responsables agricoles sans aucune reflexion révaient d'or vert et faisaient investir à perte !!

Mar 22 Jan 2008 00:04 #5


Pas spécialiste le Parjus ! Mai Bruxelle ne voudrait il pas éteindre l'incendie dans le prix des céréales !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mar 22 Jan 2008 00:56 #6
Peut-être, Parjus... En tous cas, bien que pas concernée et antisyndicaliste (ce qui ne m'empêche pas de penser), je dis aussi bravo à la CR pour cette réflexion et cette prise de position... avant-gardiste...Question
Mar 22 Jan 2008 10:39 #7

ouais! comme disait Terrain de l'agpm, "nous nous engagons à fournir 500 000 tonnes de maïs".....


il engageait quelquechose qui n'était pas à lui!.........


"prete moi ta montre, je te donnerais l'heure!

Mar 22 Jan 2008 21:40 #8
RireYeux roulantsEtonnéRireRireRireRireRireRireRireRireRireRireRireRireRireRireRireRireRireMal ou très fouQuestion
Mar 14 Nov 2017 15:05 #9
Carburants : le biodiesel argentin menace des milliers d’emplois en France

Les arrivages massifs de biodiesel argentin en Europe grâce à une décision de l’Organisation mondiale du commerce pourrait mettre en péril des milliers d’emplois en France.

http://www.leparisien.fr/economie/carburants-le-biodiesel-argentin-menace-des-milliers-d-emplois-en-france-12-11-2017-7387983.php
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut